Critiques

Ce qu'en disent les lecteurs

  • Bonjour Hervé et toute la famille! Simplement pour vous dire qu'après avoir lu votre livre, nous avons acheté un bateau en Malaisie, avons navigué la Thaïlande et les îles andamans avec nos 2 enfant (a l'époque 2 et 3 ans)... Nous sommes revenus en mai 2012 et ce matin je me permets de relire vos pages et j'aimerais bien partir à nouveau! Catherine

  • Bonjour à toute la famille! Tout d'abord un grand merci pour ce livre,tout simplement génial... Voilà un an que les bateaux m'obsèdent, chaque jour...d'abord tenté par une vedette habitable open style sunseeker camargue, mais vite refroidi par sa consommation excessive, je me tourne vers le cata...besoin de place et préférant de loin la stabilité d'un 2 coques... Le problème et de taille,je n'y connais rien, ni à la voile , ni à la navigation. Dans le livre, Hervé affirme qu'il ne faut pas de licence pour le cata mais bien pour l'annexe (en France bien sûr). Mon projet serait de vivre sur un cata en méditérannée quelques temps histoire d'accumuler les miles et donc de l'expérience,et puis sortir tout doucement, cap vert et peut être une transat... Mais PAR OU COMMENCER, QU'ELLE EST LA MARCHE A SUIVRE? Je suis Belge...il y a des formations théoriques débouchant sur l'examen donnant la licence hauturière chez nous calquées sur ce qui se fait en France.... est-ce nécessaire ou interessant ? faut-il privilégier des stages pratiques aux glénans plutôt que la théorie ? Je pense dès que je le pourrai, partir en croisière sur un cata pour y goûter. Mais je voudrais aller de l'avant et suivre le bon cap pour arriver, dans quelques années, à me lancer. Encore merci de m'avoir sorti de mon quotidien et de me faire rêver encore un peu plus à la suite... Gauthier

  • Votre livre est une légende, tout le monde, enfin tous les marins le connaissent... Encore merci - Jean-Pierre
  • Salut à tout l'équipage, (le terme doit vous amuser maintenant...). Je termine à l'instant "Histoires de Partir" que j'ai dévoré. Un grand merci pour ce voyage que vous partagez généreusement avec nous. Comme vous, j'ai versé une larme à la vente du TOM NEAL, mais puisque les marins ont droit, alors... Bon vent et longue vie à tous les cinq dans votre nouvelle vie. Bien à vous, Éric
  • Bonjour, nous sommes une famille de français résidant en Suisse. Votre livre avait été un des piliers de la phase d'élaboration de notre projet d'achat de cata, cette étape a été franchie ce printemps, nous avons acheté un Privilège 465. Nous venons de naviguer durant le mois d'aout en Sicile et j'en ai profiter pour relire votre ouvrage. Du coup nous serions curieux de savoir où vous en êtes, toujours dans la gestion forestière ? Pas de départ en bateau prévu ? Cela vous manque ? Nous avons le projet de tester un ou deux ans la vie en cata en alternant la vie à bord et le retour en Suisse et si on est convaincu on pourrait larguer les amarres pour un grand périple. Je dois avouer que la partie maintenance est la grosse ombre au programme mais je me laisse un peu de temps pour voir si cela s'améliore avec le temps. Nous sommes victimes du phénomène que vous évoquez dans votre livre le revers de la médaille d'un bateau confortable avec déssal', groupe, lave linge, lave vaisselle.... Bien entendu nous nous sommes reconnus dans vos descriptions à plusieurs reprises et c'est pourquoi nous aimerions savoir si vous avez réussi à reprendre la "vie normale" sans amertume en repensant à votre Tom Neal ? Avez vous aussi des nouvelles du nouvel acheteur ? Bien le bonjour à tout l'équipage et bravo encore pour ce que vous avez fait ! David

  • Bonjour. Cela fait déjà bien plus de 2 ans que j'ai le bouquin...Pris dans les travaux exténuants de ma maison, je viens enfin de le finir, après l'avoir repris depuis le début, cette fois avec assiduité (je sais je suis très lent, imaginez alors le temps que ca va me prendre pour préparer mon voyage sur un bateau.....Je ne sais même pas naviguer.... (je suis mi-rochelais, mi-breton pourtant). J'ai beaucoup ri, c'est ce que je peux en retenir tout de suite... je me promet de le relire pour prendre des notes cette fois. (les blagues surtout....) Evidemment, j'ai énormément de questions...alors j'en ai choisi seulement 3 ... si je veux faire court pour vous préserver.....1ere question, il me semble que jamais vous ne parlez de la crainte de laisser votre bateau seul, pendant que vous faites vos promenades à terre (vous n'êtes pas dans une marina tout le temps en plus). Déjà que l'annexe risque d'être volée la nuit, attachée au bateau alors laisser son bateau seul, et l'annexe sur le bord de la plage......j'ai du mal à m'imaginer comment vous faisiez et quelles étaient vos craintes......? Ensuite, j'ai eu du mal à comprendre l'astuce "Cassiopée" : page 367, il est dit que Cassiopée 1 a été acheté au Marin et "exporté" en faisant appel à un transitaire attestant que le bateau sera utilisé hors territoire de l'union européenne....mais ....page 365, il est dit que la petite famille navigue depuis 4 ans et a passé la méditerranée au peigne fin (ainsi que la cote ouest africaine)....??? je m'interroge car la formule est intéressante..... je comptais naviguer (dans mes rêves) en méditerranée d'abord avec un port d'attache à cause de mon travail....Donc tout reste un peu flou pour l'instant... ....je ne me souviens plus de la 3eme question importante....elle sera remplacée par une question, donc, moins importante !!! Qu'est devenu le tom neal aujourd'hui hui et est-ce que Mr Jean-paul s'en est bien sorti ? Merci de m'avoir bien fait rire (surtout l'apprentissage de la pêche et tant d'autres choses encore....) et merci de m'avoir ouvert les yeux....fan du navigateur Antoine (beaucoup moins du chanteur !), le reproche à lui faire est que seulement l'agréable est visible.....Même si je percevais les inconvénients, là je suis fixé... Et puis c'est comme tout, on désire fortement quelque chose et quand on l'a, on risque d'être déçu, et là vraiment c'est beaucoup d'investissements pour beaucoup de risques, dont celui que ma femme n'apprécie pas du tout d'y vivre. A ce propos une phrase m'a étonné dans le livre p288 : "Nous entrons alors dans le club des "je fais quoi" ces bateaux qui naviguent sans but entre des iles déjà visitées ne leur inspirant plus grand intérêt". Je m'imaginais (un peu comme Antoine) la capacité au "globe-flotteur" de pouvoir rester des jours, des semaines, des mois? à un endroit comme si on avait la possibilité d'arrêter le temps...et se dire " c'est cela la liberté !", sans jamais être las des paysages même déjà vus......(du coup c'est la 4eme question....désolé). Merci à tous, Xavier
  • J’ai terminé votre livre il y a quelques semaines et je tenais à vous écrire un petit mot. Tout d’abord, très classique mais très sincèrement, j’ai beaucoup apprécié le temps que j’ai passé à lire votre livre. J’ai, au file des pages, fini par avoir la sensation de vivre avec vous certains passages de votre voyage. C’est avec une certaine émotion que j’ai achevé le récit de votre croisière… Au début lorsque j’ai ouvert le livre pour la première fois, j’y ai vu une sorte d’encyclopédie, avec de nombreux liens, un peu compliqué je dois dire… cela m’a semblé un livre assez lourd, dur à lire. Le genre de livre que l’on n’ouvre pas lorsque l’on est fatigué, après une journée de travail. Et puis finalement j’ai décidé de l’entamé, simplement en commençant par la première page… et rapidement j’ai apprécié l’ensemble de votre récit, parfois technique, parfois récit voyage, mais toujours agréable à lire. Dès que j’avais 5min, j’en profitais pour découvrir le court paragraphe suivant. Ce fut un vrai régale ! Une chose qui m’a beaucoup touchée est cette impression que cette année sabbatique aura été plus qu’un enchainement de mouillages paradisiaques, plus qu’une carte postale sable blanc et cocotier : une sorte de construction de votre avenir. Peut être je me trompe mais c’est ce que j’ai ressenti à la fin de votre livre. Si c’est bien cela, je trouve que c’est une merveilleuse conclusion. Je tenais également à vous dire que personnellement j’ai eu votre livre entre les mains car mon amie et moi nous intéressons à la voile depuis peu. Nous sommes actuellement en Nouvelle Calédonie et nous avons pour projet de nous joindre à un équipage pour rejoindre l’Asie, en partie à la voile. Tout cela est encore un peu flou mais nous y travaillons chaque jour pour que ce projet se concrétise. Votre livre, bouquiné en parallèle de nos premières sorties en mers sur des voiliers, est une mine d’informations. Merci pour toutes ces explications et conseils qui rendent le monde si particulier de la voile, un peu plus facilement accessible à des novices de notre style. Grâce à vous, nous avons donc acquis de nombreuses « connaissances » qui je l’espère nous servirons un jour pas si lointain… En espérant que votre nouvelle vie, en projet lorsque vous avez rédigé le dernier chapitre de la seconde édition de votre ouvrage, se passe à merveille pour vous. Christophe.
  • Salut les « Noton » Ma femme Sylvie m’a offert votre livre pour noël. Je le lui ai lu à voix haute le soir au lit, je lui est répété 50 fois sans jamais faiblir, que ce n’est pas « Noton », mais « Nieutin » … mais rien n’y fait ! …heu … excusez là. je vous ai lu, dévoré, un régal, quel récit, empreint d’authenticité, d’humour, de simplicité, de proximité, c’était vraiment génial, pour finir, J’ai eu les larmes aux yeux quand il s’est agi de votre retour, de quitter votre tom Neal, d’avoir le cœur serré vous aussi…. quelle tristesse ? …. Mais non ! Depuis, je nous construis un voilier, un mono de 13 M, bon, pas un cata, mais … je serai de ceux qui prônent les qualités du mono. Vous nous avez inspiré, ému, et pour nous , l’aventure a commencé ! même si on ne mettra pas un pied à l’eau avant … fiouuuuu, le vertige …. En tout cas, bravo, et merci ! merci ! merci . Philippe et sylvie.
  • Un grand merci pour le bonheur apporté au travers des pages de votre ouvrage. Le style est frais et convivial et permet de démystifier certains aspects "matcho" du marin au long cours. Vous avez vécu une belle aventure et m'avez conforté dans mon projet d'année sabbatique à la mer. Comme vous le présentez, j'espère et je souhaite faire partie de la catégorie de terriens qui vivent leurs rêves.... Didier - Toulon
  • J'allais écrire "bravo"... finalement je préfère écrire "MERCI" pour ce superbe ouvrage ! Outre les éléments concrets et précis bien sûr, j'ai particulièrement apprécié les réflexions et questions ouvertes, l'expression des états d'âme parfois... Toutes les contradictions entre les idées que l'on peut se faire, la réalité qui semble apparaître, et ensuite le vécu qui est tout autre... et finalement la trace qu'il en laisse... Superbe, de la première à la dernière page ... l'émotion en plus vers la fin... Livre acheté le 17 Mars, partagé tour à tour avec mon amie Sylvie, (toujours deux marque-pages dedans) et commenté à souhait entre les lectures... alimentant nos envies d'aventure et de découverte, et aussi un projet (encore naissant) de départ d'ici 2 ans. Bon vent à l'équipage du Tomneal ! Michel
  • Bonjour, Je suis la petite amie kite-surfeuse de Vincent, le joyeux luron qui part dans les Caraïbes en janvier avec Jean-Philippe qui vous a acheté le livre récemment. Ce dernier est arrivé chez moi et curieuse comme il se doit, je l'ai ouvert et j'ai commencé à le lire. Quelle ne fut pas ma surprise de me rendre compte que je n'en ai pas décollé le nez de la soirée ! J'ai passé mon temps à me bidonner, à apprendre des choses et j'adore la manière dont vous écrivez. Je ne peux pas partir avec mon chéri car je suis en train de changer de travail ! Mais vous m'avez furieusement donné envie de le suivre si son périple se poursuit ou s'il en fait un autre dans les années à venir. Merci pour cette tranche d'apprentissage et de bonne rigolade, j'ai adoré ! Sandra
  • Vous vous souvenez de moi ? C'est moi qui suis partie un mois aux Caraïbes avec les deux navigateurs qui veulent faire du kitesurf dans les iles pendant 6 mois. Quelle aventure ! Le bateau, c'est un OVNI 365 en aluminium, nommé Caroline. L'équipage pendant février c'était donc un skipper... qui n'a jamais skippé, et une équipière... qui n'a jamais mis un pied sur un bateau ! Mais tous les deux, on avait potassé votre livre, ca c'est sur ! Si vous saviez le nombre de fois où on entendait sur le bateau "ah, c'est comme Nieutin il a dit dans son livre" "pour découper les filets ? ah mais Nieutin, il a marqué quelque chose dans son livre ! p.71" "les clearances, pffffou, Nieutin il les faisait pas non plus !" (sourire sur cette dernière remarque). Résultat, on a réussi à survivre tous les deux, je suis saine et sauve, et comble de joie, je n'ai rien fait passer par-dessus bord à part quelques pinces à linge. Mais bon, comme dirait l'autre "Nieutin, il l'avait dit dans son livre, que le premier truc qui passe par dessus bord, ce sont les pinces à linge". En tout cas, c'est extrêmement intéressant de vous relire une fois l'expérience vécue, on visualise immédiatement. Avant l'aventure, c'est une lecture passionnante, mais comme un roman un peu abstrait, un peu de science fiction à la Harry Potter, dont on ne comprend pas bien tous les termes d'ailleurs. Après ou pendant... alors là, ca prend tout son sens ! "éviter" par exemple : j'adore la définition expliquant qu'il ne s'agit pas de lévitation, bien qu'on en aurait sacrément eu besoin aux premiers mouillages où on n'a pas dormi de la nuit en pensant être trop près d'une plage/falaise/catamaran/paquebot/voilier/abruti de touriste (choisir la mention utile). "rouleur", rien avoir avec "pierre qui roule...", et j'ai bien compris le sens à Saint Barthélémy / Gustavia après 12 heures de navigation depuis Antigua, où j'ai failli mourir tellement j'ai eu peur car c'était mon deuxième jour de navigation de ma vie ! C'est tellement rouleur comme mouillage, que j'ai pris 3 verres de rhum pour m'endormir, et envoyé un SMS à toutes mes copines françaises pour demander des numéros d'agences immobilières pour débarquer dans un hôtel dès le lendemain. Bon, finalement, je suis quand même restée sur le bateau, évidemment... :) Partant de zéro, j'ai appris une quantité de choses incroyables, et votre livre m'a bien aidée. En tout cas, j'ai le sentiment d'avoir vraiment vécu une expérience incroyable. Je regarde ma machine à laver le linge avec un immense respect et soulagement (vive la technologie moderne !) et la première chose que j'ai faite, c'est de prendre une douche de 45 minutes avec 2 litres de shampooing. Je me demande pourquoi en janvier il me fallait absssssolument la lampe LivingColors de Philips alors qu'on a passé un mois avec un éclairage 12 volts et une bougie anti-moustique et finalement, ca allait très bien (surtout quand on met la lampe dans un emballage transparent de champagne rosé et que toute l'ambiance devient style quartier rouge d'Amsterdam, mais je m'égare, je m'égare...)Bref, merci encore et sachez que votre livre (et sa dédicace) est encore sur Caroline, et compulsé aussi régulièrement que le JackPat (surnom donné au guide Patuelli). Si un jour vous passez sur Paris, je serai ravie de vous rencontrer ! Sandra
  • J'ai eu de la chance ! Ce livre était le premier que je lisais sur ce genre d'aventure. Campingcariste sur VW j'ai fait pas mal de Km sur terre (j'ai 54 ans). Depuis 2003 en couple avec une fille de marin qui ne rêve que d'une chose prolonger nos escapades terrestres sur les mers. Votre expérience, comme celle de Jean_François Diné, rencontré sur plusieurs salons, mon décidé à pendre la mer. Pour l'instant à dose Homéopathique, nous partons tout les ans en Gwada pour tester différents catas. Notre projet (retraite dans 6 ans) c'est deux tours du monde. Le premier pour voir un max et le deuxième pour revenir aux endroits que nous aurons envie d'approfondir. Cordialement Luc
  • Quel magique voyage je viens de faire grâce a vous. Difficile de finir l'ouvrage, on freine aussi pour ne pas arriver au bout. L'écriture est fraîche, un magnifique ouvrage que mon fils m'a offert, pleins de rêves pour nous, pauvres terriens des pontons. Hervé
  • Bien reçu livre, sympathique et bien fait, je le dévore à pleines dents, cordialement - Philippe
  • Bonjour, Nous sommes à quelques mois du départ pour notre année sabbatique et je tenais à vous remercier d'avoir su si bien partager votre expérience sur le TomNeal. Votre livre a été le point de départ de notre projet. Nous espérons que notre année se déroulera aussi bien et qu'elle sera aussi riche que la vôtre. Bon vent à vous et encore merci. Annabelle
  • Bonsoir !! Encore bravo pour ce livre si authentique, superbement écrit , plein de conseils... après avoir lu la grande parenthèse et Histoire de partir, c'est décidé mon épouse et moi nous voulons partir en croisière sabbatique. Le départ est prévu en 2015 le temps que les enfants soient "sortis d'affaire". De plus ayant déjà utilisé un CIF nous sommes obligés d'attendre 5 ans !! En mai nous faisons notre 1er stage de voile à Marseille avec MACIF voile sur un DUFOUR. Chaque année nous ferons un stage afin d'apprendre le béaba.... Dans 5 ans on vend la maison, achète un appart, et un bateau et à nous les caraïbes !!! Laurent
  • Merci pour votre livre : de vrais moments de bonheur depuis quelques temps lorsque avant de dormir et de rêver je vous lisais. Votre histoire m'a conforté dans ma vision de la vie: finalement le bateau n'est qu'un prétexte pour vivre à fond et ce qui est important plus que le projet c'est l'effet qu'il a sur nous, sur notre famille et sur notre entourage. Merci encore pour ce bonheur David. 
  • Ayant commencé il y a quelques semaines à planifier nos « au moins 2 » années sabbatiques à la voile, je suis encore à la recherche du bateau idéal. Entre temps j’ai lu plus de la moitié de votre livre (vive les voyages en train) et je le trouve bien pour le +/- néophyte que je suis. Bien car il n’est précis en rien, mais donne une bonne appréhension globale des problèmes qui peuvent apparaître lors d’une année à bord. Libre ensuite à chacun de rechercher plus en profondeur comment régler un point auquel il n’avait pas pensé, mais que votre livre à révélé. Cette recherche déjà débroussaillée est tellement plus efficace que la recherche à tâtons dans la jungle cyber-voilienne… Merci donc d’avoir partagé votre expérience de manière ludique et agréable et bons vents à toute votre famille. Meilleures salutations, Jason Levet.
  • Comme tous les lecteurs qui vous ont envoyé un commentaire, j’ai pris beaucoup de plaisir à vous lire : un livre agréable et généreux, au ton enjoué, plein de bon sens et de bons conseils. Un très beau témoignage d’optimisme et un livre très utile pour ceux qui, comme moi, envisagent une grande croisière et ne savent pas toujours à qui s’adresser. J’en ai tiré beaucoup d’enseignements personnels. Philippe, Bruxelles.
  • Je viens de terminer votre livre, j'ai beaucoup ri et versé une larme à la fin... Je ne devrais pas car je vous écris de notre bateau au ponton du Bakoua (Baie de Fort de France)et que je vis enfin mon vieux rêve de partir.Nous avons tout quitté en août 2007 : travail, famille, amis pour réaliser ce vieux rêve. Nous avons traversé l'Atlantique en tant qu'équipiers sur un Ovni 455, et, arrivés de l'autre côté nous nous sommes dit "pourquoi pas tout seuls ?". Nous sommes à présent les heureux propriétaires d'un Océanis 400 acheté au Marin sur lequel nous habitons et préparons un périple dans les Caraïbes de mai à Octobre. Sans réelle formation marine (stage de 8 jours à Cherbourg, permis côtier) nous apprenons tous les jours un peu plus. Nous travaillons sur place pour "remplumer" les finances mais avec la possibilité de faire de la voile tous les week ends... Nous prenons de l'assurance à chaque voyage à Ste Lucie et il est vrai que nous sommes grandement aidés par l'électronique. Nous n'avons pas l'intention de rentrer car nous sommes pré-retraités et nos enfants sont grands. J'ai beaucoup aimé vos remarques sur l'éducation scolaire de vos enfants avec le CNED, les commentaires savoureux de Claire et vos vraies-fausses déclarations machistes... Marie (discrète mais toujours présente au fil des pages)devrait recevoir une médaille !!!! Je ne pense pas que vous serez longtemps avant de reprendre la mer... Bon vent - Chantal du Tada-Ima (qui veut dire "je suis de retour" en japonais !!!!)
  • Ça y est, je viens de finir de lire votre livre. Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre avec tant d'envie et d'impatience. J'ai vraiment eu l'impression de faire un peu partie du voyage y compris lorsque vous l'avez laissé à son nouveau propriétaire. Le chapitre 12 est essentiel pour ne pas rester sur un arrière goût de nostalgie. Kenavo, Yvon 
  • J'ai bien reçu le livre commandé et vous en remercie. Je me suis précipité dessus et j'en ai déjà "dévoré" plus de la moitié... Vraiment très intéressant et habilement construit. Ca ne peut que donner envie de partir plus vite !!!! Mille Mercis et très cordialement - Bernard DELBOS
  • Que dire sur votre livre .. si ce n'est que je l'ai avalé en 3 jours ! Un vrai régale .. Bien amicalement - Cédric Vauthier
  • Tout d'abord bravo et encore bravo pour votre livre, que je déguste ( j'en suis a la moitié...). je l'ai acheté par hasard et comme il fait bien les choses, j'ai trouvé dans votre récit exactement ce que je cherchais, à savoir comment réaliser ce rêve de partir en bateau avec ma femme. Rêve qui tombe un peu a l'eau au fur et à mesure des chapitres, lorsque l'on fait les additions du coût total du rêve. C'est pas grave, on continue de rêver, ça coûte rien. En septembre nous faisons un stage de croisière en corse, première étape de notre projet pour voir si c'est vraiment cela que l'on veut... après on verra... merci donc pour votre partage et votre humour - Jean-Jacques
  • Super bien fait et bien écrit votre bouquin ! Mon mari et moi projetons dans un avenir plus ou moins proche de faire un tour du monde (ou de la méditerranée)avec nos 3 enfants. Je suis partante mais avec quelques craintes car je ne maîtrise pas du tout la voile. Le fait de lire votre aventure m'a permis de constater que toutes les femmes (ou au moins Marie)partagent les même peurs quant à la navigation ou aux enfants à bord. On se sent moins anormale. C'est vrai, quoi, les hommes ont toujours l'air de super bien gérer la situation et de tout maîtriser... ce qui est loin d'être notre cas. Maintenant je suis plus sereine face à ce projet car je me dis que d'autres sont passé(es)par là et qu'ils (elles) ont survécu et les enfants avec. En tout cas j'ai passé de très bons moment en lisant votre livre et certains passages m'ont même fait beaucoup rire, vous avez un humour très sympa. C'est maintenant au tour de mon mari de se plonger dans vos aventure et je suis sûre qu'il y trouvera son compte. Bonne continuation à tous et merci encore de ce que vous nous apportez ! Marie-Noëlle
  • Bonjour, j’ai été frappé il y a 15 jours d’une envie soudaine de mettre les voiles. C’est en cherchant des Catamarans sur GOOGLE que je suis tombé sur votre site Histoires de partir, et comme votre livre semblait répondre à toutes les questions qui surgissaient dans mon esprit, je l’ai commandé illico presto. J’ai reçu le livre Mardi 27 et en bon mulet, cadre overbooké, je l’ai entrepris hier profitant d’un déplacement en train, j’en suis environ à la page 80, et je le trouve génial. Merci beaucoup pour cet ouvrage, je ne sais pas si je partirai un jour pour une aventure comme la votre, mais en attendant ça fait rêver et c’est déjà super quand on en a plein le « Ras le bol ». Bon vent, Cordialement. Thierry
  • En un mot : FORMIDABLE ! Votre expérience et le récit que vous en faites donne à chacun de vos lecteurs l'envie de PARTIR. Philippe
  • Bonjour, j'ai fini votre livre, bravo!!!. Bravo pour ce magnifique livre qui nous transporte dans vos aventures, avec votre femme et vos enfants, vos bateaucopains ...en ce qui concerne la fin du livre comment en revint t on ? Pour ma part vous êtes foutus !!! On ne s'en remet jamais, un voyage aussi révélateur jamais! POURQUOI, parce que nous revenons de Guadeloupe Martinique avec journées en catamaran jusqu'à st Lucie et les Ilets Robert, bref, un véritable SÉISME dans nos têtes, le retour est très dur a vivre, alors 1 an en cata courage!!!. Nous avons un garage auto, une station , une carrosserie, 300 heures de travail par mois, 4 enfants à qui donner un métier, après à nous le grand tour en cata bien sur !!! En tout cas mille mercis pour votre ouvrage, votre courage, votre humour, et votre amour pour la vie !!!! A très bientôt pour en parler. FRANCK ET NATHALIE
  • Bonjour à vous. Bien après la lecture dévorante de votre roman, nous voilà bien avancé dans notre projet. Ça y est, le catamaran est acheté, un Lagoon 410 d'occasion en bon état, situé dans les antilles. Notre périple va commencer comme le votre, dès les caraïbes. Quelle joie!! Nous y sommes déjà allés avec les enfants et le chien pour les vacances de pâques  et ce fut une joie pour tous. Les filles nous disaient : " mais on ne rentre pas déjà?! On n'a qu'à commencer le voyage maintenant;;!!" Si seulement c'était possible... Non, il faut partir de façon intelligente, en préparant tout au bon déroulement du grand voyage. D'ailleurs, si c'est bien organisé, on pourra peut-être partir plusieurs années. Mais le bateau est déjà là, et on profite de chaque vacances pour le découvrir et se l'approprier. Merci à vous car votre roman m'a permis de bien me projeter dans cette nouvelle vie qui nous attend. Karen et robert
  • Je viens de finir votre livre. Magnifique récit de voyage accompagné d'un cocktail réussi : bonne humeur, humour , détails techniques ... Nous avons aussi ce projet-rêve de partir : sur que votre livre voyagera avec nous dans le bateau ! Caroline (Pornic)
  • Enfin j'ouvre votre livre à 2 mois du départ ! Notre projet sabbatique est sur le point de commencer et je découvre avec curiosité votre vie de famille sur l'eau . Bien sûr nous aurons notre propre expérience, mais je trouve très lucide votre façon de décrire le quotidien finalement assez proche du quotidien à terre ! Nos enfants ont 6 et 8 ans et j'espère qu'ils auront autant de joie que les vôtres à naviguer. Je vous donne l'adresse de notre blog si cela peut vous intéresser : www.lostrogoth.com  Cordialement Bénédicte et Philippe
  • Nous avons un projet de partir avec 3 enfants (3, 6 et 11 ans) sur un voilier aux Antilles pendant 6 mois (restriction financière et professionnelle). Le but est d'acheter le bateau là bas et de le revendre à la fin là bas aussi. J'ai donc posté un message sur le sujet pour demander des renseignements sur un bateau pour lequel on souhaite capitaliser des retours d'expérience (le voyage 12.50 ou sun odyssey 42) sur le site stw. C'est là que nous avons eu pas mal de retour sur votre voyage très similaire à ce que nous souhaitions faire. J'ai donc commandé le livre que je suis en train de lire avec bcp d'intérêt et je m'aperçois que l'on ne m'a pas trompé (pour le moment) sur la qualité du livre. C'est effectivement très intéressant et très instructif. Bravo pour votre plume... Pour le moment, nous en sommes à la phase de prospection, le voyage étant prévu dans 2 ans... Merci pour l'écriture de ce livre qui va bcp nous aider... A plus tard peut-être sur la mer !... Sylvain
  • Bonjour Marie et Hervé magnifique récit, votre livre a été un enchantement pour mon époux et moi-même. Merci à vous cordialement Marie et Frédéric
  • Puisque j'ai lu quelque part dans votre site que vous adorez les critiques positives, allez, je vous le dis, j'ai adoré. Vous atteignez un miracle d'équilibre. Au regard de nos grands ancêtres vous avez fait une jolie expérience, mais beaucoup d'autres en ont une plus importante. Ca ne vous a pas empêché de vous sentir l'autorité et la compétence de vous poser en spécialistes, sans complexe. Vous passez comme les spécialistes du navigateur non spécialiste, faut le faire! Je dis encore Bravo, Vous avez un style agréable, vous donnez l'impression, non feinte j'en suis sûr, d'intelligence et d'humilité, ajoutez un humour familial qui va bien… Je n'arrête pas de conseiller votre bouquin (buzzing sur le site de Sail The World)… Par contre la qualité du papier ne supporte pas la lecture. A la livraison on se dit que c'est une fabrication de qualité supérieure, à la moitié du bouquin c'est la cata. Très amicalement, Jean-Luc
  • De retour de vacances d'été, après avoir passé mes permis côtier et fluvial, j'étais à la recherche d'un livre me permettant de m'évader du blues de la reprise du travail. Au hasard de mes recherches, je tombai sur le site de Marie et Hervé Nieutin. Après en avoir lu la présentation, je me décidai à acquérir le livre. Sa lecture fut acharnée, incapable que j'étais de refermer l'ouvrage. L'enivrante odeur de liberté qu'il dégageait s'insinuait en moi à chaque page comme une drogue douce. Prisonnier de mes rêves... c'est là que tout a commencé. Tereva
  • Je trouve votre livre très bien écrit. De l'humour, de la gaîté et des renseignements intéressants et bien pensés. Bravo pour cet exploit. Philippe
  • Croyez moi, il y a dans Histoires de Partir une véritable patte écrivain ou nageoire et celle ci est pleine d'humour.... un vrai régal. Ne vous arrêtez pas là, il y a des manques qui ne se remplacent pas. Le livre fermé on a l'impression de se quitter, soyez sympa n'oubliez pas de revenir. Stéphane
  • Afin de tenter de supporter au mieux ces jours d’hiver j’ai eu la bonne idée d’acheter votre livre. Quel plaisir, votre joie est communicative mais surtout quel talent, en effet c’est mon premier bouquin de récit nautique que je lis avec autant de passion alors que, à aucun moment une position géographique ou quelconque misère de voyage ne viennent alourdir ces simples histoires de bonheur nautique. Merci et dans l’attente de votre prochain livre recevez mes meilleures salutations nautiques. René. Membre STW.
  • Je viens de finir "Histoire de partir" et je vous remercie de nous avoir fait partager votre expérience avec tant d'humour et de précision. Ayant un projet d'année sabatique sensiblement identique au votre, votre ouvrage va nous servir de référent pour la future organisation. Merci encoreet bon Noël...  David - St Malo
  • Nous avons bien reçu le livre et je vous en remercie et c'est un régal : régal de revivre par votre intermédiaire les joies et les galères vécues ! Le style d'écriture est très plaisant, plein d'humour et... d'objectivité ! Comme vous le dîtes si bien, mener un bateau ce ne sont pas des vacances mais un nouveau métier ! Nous nous efforçons de poser le livre à regret sinon on dévorerait tout d'un coup ! Merci de ce pur moment de bonheur ; en le lisant mon mari et moi, on rigole en se disant : "Tiens, ça ne te rappelle rien, ça !!!" Nous repartons quand même "en galère" mais c'est bon d'être au chaud en hiver ! On emmène le bouquin bien sûr ! Isabelle
  • Je viens de finir Histoires de Partir ! Super, il n'a fait qu'augmenter mes démangeaisons de partir ! J'ai beaucoup aimé cet humour tout au long des anecdotes ! Jean-marc - Guyancourt
  • Votre livre est une vraie bulle d'air !! Dès le matin en me levant j'y pense et le soir quand j'ai terminé de m'occuper des enfants, de la maison et du mari je me jette dessus! Même la nuit j'en rêve. J'ai fini de le lire hier soir et je dois dire que j'ai versé une larme, c'est pour cela qu'aujourd'hui je suis sur votre site Internet afin de savoir ce que vous êtes devenus. Je suis typiquement la femme du capitaine... Mon mari rêve de partir (il a passé 8 ans dans la marine) et dévore tous les livres (il n'est malheureusement pas francophone et ne peut donc lire votre livre!) les plus techniques et arides (ex: tout savoir sur les moteurs diesels ;-)). Son but être prêt dans 7-8 ans. Jusqu'à la lecture de votre livre j'étais très dubitative, j'ai énormément voyagé (tour du monde seule avec mon sac à dos) mais jamais sur un bateau! Depuis la lecture d'histoires de partir, je suis à fond avec lui et je l'ai même plusieurs fois étonné par mes connaissances (ex les eaux noires, l'électricité à bord et j'en passe). Encore merci car maintenant ce projet nous le portons à deux (c'est même moi qui trouve l'échéance trop lointaine!). Marianne
  • Je viens de recevoir votre livre et vous en remercie. Je ne crois pas au hasard, je pense que les rencontres se font pour nous édifier, nous guider, la vôtre me parait faire partie de ce cheminement. Dès l'ouverture du paquet je me suis jeté dessus comme sur un bon plat préparé avec amour, les photos et quelques phrases lues de ci de là me font penser que je suis tomber sur ce que je recherchais. Votre livre me semble avoir été écrit par des gens simples et vrais et non par des gens nanties qui résolvent tous les problèmes matériels par l'argent... Ce n'est pas sans émotion que j'ai parcouru les photos de vos merveilleux ''bout d'chou'' et certaines péripéties qui vous sont arrivées. Merci..., dès ce soir je vais commencer à dévorer votre ouvrage et cela du début à la fin et je ne manquerai pas de vous part de mes ressentis sur la réalité de votre vie vécue a bord. Marc
  • Ce récit est extrêmement sympathique.   Nous avons l'impression d'être cachés dans une petite cabine et de vous espionner, de vivre ces moments de joie, de quiétude ou d'angoisse avec vous et quel humour tout au long de la lecture, nous rions beaucoup…  Je dévore votre livre à haute voix, tant pour toutes les informations qu'il recèle comme une mine d'or que pour l'histoire qui nous passionne et dont on a envie à chaque fin de page de connaître la suite !! Karen
  • Un Livre qu'on a A-DO-RE et qui nous a encouragé à partir, nous aussi ! C'est un coffre au trésor rempli de trucs, d'astuces, de moment de vie. Du reste il part à bord avec nous ! Equipage de "Troll" 
  • Votre livre est extrêmement intéressant, très bien écrit, avec une petite dose d'humour que j'apprécie tout particulièrement. Vous avez remarquablement réussi à concilier l'aspect pratique d'une telle expérience avec votre récit de voyage... On se laisse transporter dans votre périple avec une envie insoutenable de tourner les pages pour naviguer toujours un peu plus en votre compagnie. Encore merci et félicitation. David
  • Je viens d'offrir à mon compagnon votre livre mais c'est moi qui le dévore depuis quelques jours. Son rêve, à lui,et par contamination, à moi, acheter un voilier de 17 m et prendre notre retraite à bord, donc y vivre au quotidien, jusqu'à ce que mort s'en suive.....Je ris aux larmes au fil des pages. Et parfois je suis très attentive, surtout à tout ce qui est technique. Mon compagnon à 50 ans et moi 54. Il a déjà pratiqué la voile, pas moi. J'ai 4 ans pour me familiariser avec tout ça. Mais en attendant, je prévois, nous prévoyons tout ce qui est possible de prévoir : budget, installation, équipement...J'ai fait votre test page 387 et avec une moyenne de 25 (lui 27 et moi 23) on est "bons"!!!! Dominique
  • Bonjour. Je viens de terminer Histoire de partir, et je me suis régalée. J'étais un peu réticente au début parce que notre projet (une boucle atlantique avec trois enfants collégiens, et qui plus est... sur un monocoque qui nous est prêté !) ne ressemble pas trop au vôtre... Mais j'ai vite réalisé que ces pages m'aidaient à rêver notre départ tout pareil et étaient drôlement utiles pour notre préparation. Alors grand merci. Je vais amener le livre à mon mari qui est en stage actuellement sur Lord Jim entre Brest et les Îles Scilly. Bonne chance pour ce que vous vivez. Fanny
  • Bonjour ! Encore merci pour votre livre que je vous ai commandé avant notre départ il y a 2 mois, je l'ai adoré et il est bourré de bons conseils. J'ai aussi été rassurée par le coté mitigé parfois de la vie en mer. Merci Noëlle
  • Bonjour à toute la petite famille! Merci pour m'avoir transporté sur le "TomNeal" tout au long de la lecture de votre livre (j'ai pris mes quarts avec assiduité) .... mais à présent que le livre est publié .... quel est votre prochain grand projet? ;o) La lecture était très prenante, le profane que je suis a appris beaucoup de chose sur le monde du bateau. J'étais ravi d'avoir obtenu un score de 22 au test permettant de savoir si on est fait pour la vie en mer! (rire!) En tout cas, c'était un réel plaisir de vous lire et j'espère encore pouvoir continuer. Dimitri
  • Bonjour, Je viens de finir la lecture du livre, et je ne pense qu'à une chose... partir avec cette foule de conseils accumulés dans ce livre.... Un grand bravo à toute la famille. Laurent
  • Je tenais à me joindre au concert de louanges à propos de votre ouvrage. Merci pour l'originalité de la présentation, pour l'humour dont vous faîtes preuve, merci surtout pour être parvenu à convaincre le lecteur que cette expérience est à la portée de beaucoup de plaisanciers. A condition d'avoir l'envie et la rigueur nécessaire à la préparation du voyage, vous transformez le rêve en réalité... Pour nous, le départ se situe dans 15 mois pour une boucle classique de l'Atlantique nord au départ de la Méditerranée, votre livre viendra avec nous... Encore Merci - Marc
  • J'ai fini la lecture de votre livre. Je l'avais d'abord considéré comme une aide technique et avais regardé, sujet par sujet, les éléments de préparation, mais, finalement, c'est bien plus prenant de le lire d'un bout à l'autre et de découvrir les aspects techniques au fil de l'eau (c'est le cas de le dire). J'ai beaucoup apprécié les conseils d'une façon très délicate, avec beaucoup d'humour, sans avoir l'air d'y toucher. Il me donne beaucoup à réfléchir pour notre projet, surtout votre défense du catamaran. La prochaine étape est la lecture par ma compagne qui est fort inquiète du rôle que peut tenir une femme à bord, sur le bateau d'un passionné. Guy - Belgique
  • Cher équipage du TomNeal, Quel beau livre ! Bien écrit avec tout ce qu'il faut d'humour. Je lisais seulement quelques pages par soir, question d'étirer le plaisir. C'est bien la première fois que je ne voulais pas lire la fin d'un livre! Je ne voulais pas tant savoir comment se passerait la coupure du dernier jour en fait ! Bien sûr, nous aussi avons l'idée de partir. La retraite début de la cinquantaine est une belle opportunité, pour mon conjoint et moi, de prendre le large. Environ 8 années à passer pour préparer cette aventure ! En attendant, nous avons la chance de naviguer tous les étés durant les week-end et pour les vacances. C'est avec grand plaisir qu'on retrouve notre Bénéteau au printemps pour le préparer. La voile c'est une drogue! Tellement accrocs que nous y dormons au printemps même si le voilier est encore sur son ber ! Merci d'avoir partagé avec nous ce beau voyage, d'avoir pris le temps pour le faire et bien le faire. Peut-être aurez-vous l'occasion de nous lire à votre tour un de ces jours. Céline capitaine sur L'Avenant les jours impairs (Les jours pairs c'est Luc, mon chéri, qui est capitaine) ;-). Dess cousins du Québec
  • BRAVO POUR CE LIVRE MAGNIFIQUE qui permet à "Monsieur Tout le Monde" de faire partie de votre voyage et de s'identifier à votre famille et surtout, quant à moi, à votre épouse Marie (et à ses angoisses et ses joies)... GERALDINE 
  • Votre livre est formidable pour nous qui souhaitons partir en septembre en voilier avec nos 5 enfants. Il permet à la fois de s'imaginer à peu près le quotidien, donne des réponses mais permet aussi de se poser certaines questions, auxquelles on ne pensait pas forcément. Carole - Chartres
  • J'ai lu votre livre, et mon épouse est aussi maintenant en train de le lire. J'avais commencé mes lectures il y a 50 ans avec Alain Gerbault. Ancien imprimeur et quelques fois éditeur, je ne peux que vous féliciter pour cet ouvrage. La méthodologie éditoriale, les possibilités d'entrées diverses, la qualité de la rédaction, apparemment simple, (et tout le monde sait que la simplicité demande du travail), augmentent le plaisir de la lecture. Une belle mine de renseignements pour un candidat au voyage. Jean Claude - Gard
  • J'ai dévoré votre carnet de route sur http://nieutin.blogspot.com/ et vu la qualité de ce journal, j'ai tout simplement décidé de commander votre livre. J'ai lu ce dernier en un seul jet et je dois dire qu'il est à la hauteur du site déjà mentionné. C'est tout simplement génial ! J'ai beaucoup apprécié tant le fond que la forme exploités et je n'ai qu'un seul mot à la bouche bravo et merci (en fait cela en fait 2...;-))). Jean-Michel
  • Je viens de finir votre livre qui fait maintenant partie de mes éléments incontournables avant de partir. Je tiens à vous féliciter pour la simplicité de son écriture et votre coté novice qui permet au vrai novice de comprendre plein de choses et à ceux qui se disent confirmé, de revoir leur position pour certaines manoeuvres et leur comportement en mer. Et je ne parlerais pas de ma femme qui n'a pas manqué de remarquer que ça pouvait bien se passer, même dans des conditions difficiles (c'est un axe d'évolution pour moi)... Olivier
  • J'ai fermé hier soir, à regret, la dernière page de votre livre "Histoires de Partir". Je n'ai qu'un mot à dire : UN ENORME BRAVO !  Ce livre est pragmatique, empreint de bon sens, écrit avec une touche d'humour, réaliste et sans complaisance sur le bilan de l'aventure avec ses côtés positifs et ses côtés négatifs. Il ouvre, pour les marins apprentis, comme nous, des voies insoupçonnées et démystifie le grand départ, surtout en famille, domaine généralement non abordé par les ouvrages classiques de grand voyage, écrits par des navigateurs solitaires. La construction de votre projet et sa gestion au quotidien respirent le bon sens. Si un des objectifs de votre livre est de donner envie à d'autres de partir, alors c'est certain, nous comptons parmi ces gens. Je ne sais pas si nous serons un jour capables de franchir le pas  et nous lancer dans une telle aventure, mais votre livre contribue à nous donner confiance. Un grand merci. Éric & Fabienne
  • J’ai eu la chance de vous rencontrer sur le stand STW du salon parisien et nous avons discuté longuement. J’ai adoré votre livre. Il est bien écrit, plaisant à lire, bien équilibré et plein d’humour. Je l’ai dévoré en quelques jours sans jamais m’ennuyer. Il n’y a pas de lourdeur ni de longueur. Le système de « classement par thème » est un peu déconcertant au début et puis on s’y fait et en définitive il est réellement pratique si l’on souhaite justement n’aborder que ce thème. BRAVO. A quand le prochain départ et le prochain livre ? Je pars avec mon épouse et sûrement ma fille (20 ans) pour un périple de 3 ans en Septembre prochain si le bateau est prêt. Nous avons choisi un Lagoon 420 (hybride) et le chantier accumule les retards. De Avril on passe à fin Juillet pour la livraison. A ce titre si vous êtes en relations avec d’autres commanditaires de 420 cela m’intéresse … Votre livre nous est d’une grande utilité dans le cadre de notre préparation et nous avons relever grand nombre de petits trucs, qui nous serons utiles. Je vous souhaite un vif succès avec votre très beau livre et sûrement à très bientôt. Merci aussi pour les liens et tout particulièrement pour Banik. Pascal
  • Je me régale et j'approuve à la lecture de votre sympathique bouquin, mais dois-je avouer que je me suis contenté de naviguer au moteur, avec un ULTRAMAR WEEK-END 700, un pêche-promenade de 7,30m équipé d'un moteur HB essence de 135CV, acheté neuf à 224 000 francs en 1996, j'avais alors 62 ans, je l'ai gardé 7 ans et ai navigué quelque 800 heures (la Corse, les Baléares, l'île d'Elbe... avec ma femme et mon chien). Je pensais qu'il fallait commencer plus tôt pour la voile ! Bravo, bon vent. Jean-Pierre
  • Chers amis, J'ai eu le plaisir de vous acheter votre livre au salon a Paris; Oui un énorme plaisir que de vous lire! Votre présentation est très agréable c'est la première fois que je découvre cette méthode (...) Beaucoup de fraîcheur dans votre ouvrage. Merci. Pierre
  • Bonjour, Je suis rendu à la moitié de votre livre à lire. Jusqu'à maintenant, c'est très intéressant. D'autant plus que nous sommes à la préparation d'un long départ sur un voilier. Comme vous, notre route n'est pas tracée à l'avance, mais comme on aura du temps, le temps nous mènera à l'aventure ! Nous avons vendu notre voilier de 32 pieds pour en acquérir un plus grand. La question que je me pose est celle-ci : la mode est beaucoup au mat avec enrouleur de grand voile. Quand on sait que le vent pousse parfois très fort, que pensez-vous de ce mécanisme. Sur notre 32 pieds, c'est ce que nous avions et par vent fort, quand on enroule, la voile se coince parfois si la bome n'est pas parfaitement à 90 degrés. Je me demande alors si une voile lattée traditionnelle avec lazy jack et lazy bag n'est pas une meilleure solution. J'aimerais bien avoir votre avis sur cela. Merci. M. Lebrun
  • Bravo pour ce livre qui rassemble expérience et aventure en famille . L'ecriture est accessible même aux non inities , le ton léger plein d'humour mais le fond reste sérieux . Tout cela pour vous dire que j'ai pris beaucoup de plaisir a vous lire et en ai tiré des enseignements que j'espere pouvoir mettre a profit très prochainement dans ce j'appelle notre projet de vie. Martin
  • MERCI ! J’ai eu plaisir fou à lire votre livre. Ayant rêvé de partir alors que nos enfants avaient l’âge des vôtres. Cela ne m’empêche pas de rêver de partir plus tard … La Vie est belle lorsque l’on peut rêver et vivre de temps à autre une poussière de rêve, en direct ou par procuration ! En vous souhaitant de pouvoir réaliser d’autres rêves en famille. Marc – Suisse
  • Merci pour votre livre que j'ai lu en quelques jours au rythme course-croisière. On a vraiment le sentiment de voyager avec vous, aidés par le format "livre de bord", et la déclinaison en thèmes éparpillés tout au long du voyage (cuisine, électricité, école, eau à bord, etc. ) , est ingénieuse et attrayante. J'y ai trouvé des tas d'astuces et de réponses au néophyte et marin de salon que je suis . Au psycho-test Tom Neal j'arrive à 24, donc je devrais sans doute tenter un jour ou l'autre de me jeter à l'eau... En attendant c'est un ouvrage que je recommanderais chaudement à tout candidat au long voyage, ou à tous ceux qui veulent simplement rêver de partir. Bravo, et bon vent pour votre futur TDM à n'en pas douter. A. Brochard
  • J’ai bien reçu votre livre et je vous remercie pour la rapidité de son envoi. Je l’ai déjà entièrement lu,  je l’ai trouvé formidable. Étant enfin dégagé de mes activités professionnelles (préretraite) je compte passer quelques mois de navigation depuis la Martinique. Je suis propriétaire d’un monocoque de 42 pieds en métropole et voudrais changer pour un catamaran d’occasion basé en Martinique, suivant ainsi vos conseils. Christian
  • J’ai acheté votre livre au dernier salon nautique. Je l'ai lu d'une traite, et je l'ai trouvé passionnant. Ayant un petit peu navigué dans les Antilles j'y ai retrouvé qq souvenirs et surtout des envies d'y retourner. J'ai énormément apprécié, l'humour, la justesse et l'humilité du ton. Merci encore pour ce livre en espérant le prochain pour un tour du monde d'ici qq années ;-). J'espère que le retour à la vie de terriens n'a pas été trop dur pour vous ou vos enfants. Voileusement. Denis
  • Bonjour, (du Breton de Sizun...). Je reviens du Salon Nautique (Porte de Versailles) et j'ai eu l'occasion (le plaisir, le bonheur...!) d'acheter votre livre. J'ai parcouru une centaine de pages de votre aventure... quel délice. J'ai eu la chance  de beaucoup voyager et je suis très fan de récits d'aventures et de voyages. Celui-là se distingue des précédents. Se détachent, dès les premières pages, une sincérité, une humilité et un sens de l'humour (sur soi, les autres, notre civilisation...) "charmants". Un grand bravo à toute votre famille pour avoir entrepris ce que beaucoup pensent "qu'ils feront ou feraient un jour si...". Plus que l'aventure, c'est cette envie d'aller voir ailleurs, de se voir ailleurs... de bouger qui m'a le plus conquis. Depuis deux ans, avec ma femme et nos trois enfants, nous préparons également notre voyage : de 1 à 3 ans en camping car autour du monde. Même si ce n'est pas en bateau (peu importe d'ailleurs... mais qui sait !), c'est le même esprit qui nous anime : celui de la liberté de découvrir le monde avec nos propres yeux et de nous mettre en situation de "déséquilibre" qui nous manque tant dans notre quotidien !!! Amicalement, Pascal Yves – Sizun
  • Bonjour les ex et probablement futurs voyageurs, J’ai lu votre livre avec un intérêt non dissimulé. Bravo, les explications sont simples et complètes, il y a de l’humour et même si ce livre s’adresse à des lecteurs non avertis (je navigue depuis 35 ans sur des bateaux de croisière) j’ai trouvé des infos très intéressantes ; Christophe

  • Bonjour, c’est avec un réel plaisir que nous avons voyagé à travers la lecture de votre livre. Un vrai bonheur partagé à deux (nous nous le disputions parfois avec mon mari pour pouvoir lire chacun notre chapitre!). Pour l'instant notre projet de voyages est en stand by (nous venons d'avoir un bébé) ; mais nous avons bien compris qu'il nous faut le mûrir et le préparer au mieux dans le temps pour que la satisfaction soit au bout. Encore merci pour la multitude de conseils et votre sympathie. Nathalie et Thibaud
  • Votre livre a été une inspiration pour nous. Nous marchons pratiquement dans vos traces. A peine arrivés à Antigua depuis une semaine, nous sommes en sabbatique pour 6 mois sur un monocoque de 40 pieds. Et continuons de vous lire... Des Québécois qui avaient aussi la bougeotte de partir. Nathalie, Bruno, Julien et Antoine
  • Bonjour, tout d'abord, toutes nos félicitations pour l'obtention du prix Albatros. Candidats à l'année sabbatique en famille, nous avons dévorés votre livre... et résultat, notre motivation s'en trouve renforcés. Nous avons beaucoup aimés, c'est clair, facile à lire et quel humour!!!  Fous rires assurés. Ce livre nous suivra sans aucun doute dans notre voyage. Bravo aussi pour votre humilité. Sandrine et Martin
  • Bonjour comment allez vous . A 36 ans j' avais rarement ouvert un livre (sauf Astérix et Lucky Luke) et encore moins de l'avoir terminé. J'ai bien reçu le votre et je l 'ai  déjà terminé. Merci à vous de m'avoir donné le goût de la lecture,avec votre excellent bouquin.(à moins que les autres étaient vraiment des navets ). Vos aventures m'ont passionnées. Comment vont Vincent Sarah et Claire et ont il bien supporté  leur retour à terre ? Et vous, avez vous réussi votre accostage et le capitaine a t'il toujours cette vision des choses qui le rend si sympa........(un peu macho quoi). A oui au test  j'ai eu plus de 27 (et la grande solitude ) nous habitons en plein centre de la picardie. Cordialement David, Céline, Aurélienne et Clément.
  • Merci pour votre livre très bien construit et qui m'a fait passer de bons moments. Moi qui n'est jamais navigué, mais qui rêve depuis 1968 de naviguer.......Merci pour tous ces renseignements, pour toutes ces rencontres riches. On voit que l'on peut vivre autrement que devant sa télé....... Heureusement qu'il existe des livres comme cela pour rêver. Merci pour la recette du gâteau aux bananes...... Merci pour la clarté de lecture..... Si vous avez une autre aventure n'hésitez pas à écrire un livre. Fernand
  • Nous avons beaucoup aime votre bouquin. C’est drôle je cherchait un Outremer 55 depuis maintenant 8 mois et finalement nous avons acheté un Nautitech 475 de 1996 en Turquie. Nous allons tout d’abord le remettre en super état en Turquie avant de le ramener a Doubaï d’où nous partirons pour l’Océan Indien pour 1 an avec nos 3 enfants (7,5 et 2 ans) en 2008. Nous potassons votre livre afin de parfaire l’équipement avant le début des travaux afin de ne rien oublier. Bravo encore pour votre livre qui est très agréable a lire, très positif et très utile pour une préparation de voyage. Xavier,Tania et les enfants
  • Bonjour. Juste un petit message pour vous dire que j'ai déjà reçu votre livre. Il faudra me dire comment vous faite. Parti le lundi le cachet faisant foi et arrive le mardi a Bordeaux, Bravo il y avait longtemps que je n'avais vu cela. Première impression sur le livre super la présentation, les idées avec les petits encarts. J'ai même pas pu le commencer, ma fille, 8 ans, s'est jetée dessus et a commence a lire en me disant " voyant ce qu'il va nous arriver !!" Dominique 
  • Je viens de dévorer votre livre, qui est un grand livre ! Humour et précisions diverses, plus un bon récit de croisière, tout y est pour que j'y retrouve ma passion et pas mal d'infos qui pourront être utiles dans la suite de la croisière de mon Walkabout. Eric – Belgique
  • Je viens de finir votre livre après un petit break en Bretagne. Merci pour le rêve, l’écriture et les nombreuses info qui nous seront bien utiles. Merci pour l’émotion et ce que vous avez fait et encore bravo pour votre humanité. Pierre – Bordeaux
  • Je viens de terminer la lecture d' "Histoires de partir " et j'ai l'impression de remettre les pieds à terre après un long voyage. Bravo pour ces  merveilleux moments passés en votre compagnie et pour l'accueil à votre bord. Vincent 
  • Bonsoir à vous, j'ai acheté votre livre au Grand-Pavois et je l'ai commencé il y a une dizaine de jours. Un grand, grand  bonheur qui me fait apprécier chaque jour d'avoir à faire deux heures de RER pour aller de Chessy à La Défense... Vous avez un vrai talent de narrateur et surtout un Humour, un recul sur vous, vos compétences et vos erreurs qui vous vaut forcément indulgence et immense sympathie. J'adore vos remarques enfantines (je pense au missile qu'aurait mérité votre vendeur à la découverte de la BLU en panne, entre autres !), alors que vous êtes aussi un adulte parfaitement responsable et un Papa-poule protecteur...  Cet équilibre est touchant. Votre expérience est extra-ordinaire (je sais que c'est en un seul mot, mais avec un tiret çà correspond mieux à ce que je veux dire) et vous la communiquez avec l'humilité et la sagesse d'un Yoda.. Une grande leçon dont je voulais vous remercier sincèrement... J'aurai probablement quelques questions à vous poser à la fin de cette lecture. J'en ai déjà noté quelques-unes... Une pensée affectueuse à votre famille, que j'ai l'impression d'un peu connaitre à travers votre récit; Je partirai faire un petit rond dans l'eau quand la dernière de mes cinq enfants terminera ses études, probablement dans cinq/six ans... Qui sait !! Claude, Bordeaux
  • Je me suis ré-ga-lé !!!  Votre livre sent « le vrai », donnant envie sans éluder ni les contraintes, ni les doutes, ni les peurs, ni même le plaisirs des enfants lors du retour. J’ai adoré votre humour, j’aurais aimé que votre livre ne soit que le premier tome d’une longue série. Merci de tout cœur pour tous ces bons moments à rêver. Un marin d’eau douce et à quai.
  • Voilà. J'ai "bouffé" votre livre le temps de quelques escales techniques (toilettes :)) et d'un aller-retour sur Paris. J'ai trouvé votre bouquin très bien cadré. L'originalité de sa mise en forme le rend très "lisible et sécable". J'aime beaucoup votre approche qui dirait "nous n'avons pas fait les 3 caps mais une seule année sabbatique. Néanmoins, notre expérience est là, prenez-en ce que vous voudrez!" J'ai trouvé plein de sincérité dans la façon dont Hervé parle de vos doutes (si c'est Marie qui me lit). Bref, votre bouquin fut une "très bonne lecture". Je me permet simplement une "remarque": Hervé conseille quelque part d'avoir une bouteille de plongée à bord. Moniteur de plongée dans mon passé d'autrefois, et imaginant combien l'eau des Caraïbes peut être attirante, j'imagine qu'il peut être extrêmement dangereux de voir des "marins" utiliser un bloc (bouteille) de plongée sans avoir la moindre notions des accidents graves qui peuvent survenir très facilement (accident de décompression et/ou suppression pulmonaire pour ne citer que les plus "célèbres") ni de la sécurité minimale à mettre en oeuvre. Je crois qu'il serait bon de rajouter une mise en garde sur le fait qu'il est à la limite de l'inconscience de se servir d'une bouteille de plongée sans avoir un minimum de formation. On pourrait objecter que c'est "seulement" pour s'en servir dans 3 ou 5 mètres d'eau mais c'est un mauvais argument : c'est là la zone la plus "dangereuse" parce que c'est dans cette zone que les rapports de variation de pression (et donc de volume) sont les plus importants (cas des accidents barotraumatiques : poumons, dents, oreilles, sinus). Bref - et je ne jette pas la pierre - je pense que ces lignes d'Hervé restent très valables pour peu qu'elles soient accompagnées d'un "formez-vous a la plongée bouteille en passant au moins le premier niveau dit 'Niveau 1' (1 semaine de stage) sans quoi vous prenez des risques avec votre vie et avec celles de ceux que vous laisserez plonger". Merci pour cette bonne lecture! Cordialement, Georges
  • J'ai beaucoup apprécié votre livre. Il est vraiment très détaillé et sa lecture est des plus facile. Bravo encore. J'ai fait le test et je suis à 24 points ..... tout est possible ! Cordialement. Jean-Jacques
  • Bonsoir à vous, j'ai acheté votre livre au Grand-Pavois et je l'ai commencé il y a une dizaine de jours. Un grand, grand  bonheur qui me fait apprécier chaque jour d'avoir à faire deux heures de RER pour aller de Chessy à La Défense... Vous avez un vrai talent de narrateur et surtout un Humour, un recul sur vous, vos compétences et vos erreurs qui vous vaut forcément indulgence et immense sympathie. J'adore vos remarques enfantines (je pense au missile qu'aurait mérité votre vendeur à la découverte de la BLU en panne, entre autres !), alors que vous êtes aussi un adulte parfaitement responsable et un Papa-poule protecteur...  Cet équilibre est touchant. Votre expérience est extra-ordinaire (je sais que c'est en un seul mot, mais avec un tiret çà correspond mieux à ce que je veux dire) et vous la communiquez avec l'humilité et la sagesse d'un Yoda.. Une grande leçon dont je voulais vous remercier sincèrement... J'aurai probablement quelques questions à vous poser à la fin de cette lecture. J'en ai déjà noté quelques-unes... Une pensée affectueuse à votre famille, que j'ai l'impression d'un peu connaître à travers votre récit; Je partirai faire un petit rond dans l'eau quand la dernière de mes cinq enfants terminera ses études, probablement dans cinq/six ans... Qui sait !! Claude, Bordeaux
  • Bonjour à tout l'équipage, J'ai bien reçu votre livre le 24/10,et déjà les 3/4 ont été dévorés. c'est un livre très bien fait, avec de l'humour et des explications pour les "pas trop au courant de tous les termes nautiques". Il ne donne envie que d'une chose:prendre la mer et laisser de côté la vie à terre. J'ai eu connaissance de votre livre sur le site Banik qui lui aussi est super. Je vous souhaite à tous une bonne continuation. cordialement. Alain
  • Nous venons de passer de purs moments de bonheur. Un livre plein d' humour et de tendresse. Merci de nous avoir fait rêver , partager votre aventure . Merci aussi pour toutes les infos bien pratiques à notre futur départ. Cordialement, José-Luis et Sylviane
  • Mon avis vous intéresse? Alors juste un petit mot qui me permettent de m'arrêter de travailler quelques minutes. Je ne peux vous donner qu'un demi avis, car je ne suis qu'à la moitié de votre livre. Votre site et les différents articles m'ont poussé à acheter votre livre. Pour l'instant j'hésite entre deux verbes: vouloir ou vous en vouloir. Pour mieux comprendre, je suis un parisien dans l'âme de 48 ans, pas sportif, pas particulièrement aventurier, pas campeur. Je réside seul avec mes 4 enfants et je suis monté une fois sur un bateau, une journée sur un grand catamaran à St Martin. J'ai eu le mal de mer. Je n'aime pas particulièrement manger du poisson. Depuis que j'ai parcouru votre site et ses liens, je suis en train de lire votre livre et lis tout ce que je peux lire sur les catamarans, les récits de croisières, etc... J'ai été au grand pavois et suis en train de me renseigner sur le bateau que je pourrais acheter afin de partir pendant un à deux ans. Il va de soi que tout le monde autour de moi me prend pour un fou! J'ai peu de temps pour lire, je savoure votre aventure un petit peu chaque jour. Alors oui! Je vous en veux! Je vous en veux de m'avoir refiler votre virus, par votre livre très bien fait, qui répond à une grande partie des questions que je pouvais me poser et pour quelqu'un de relativement pressé, qui aspire à avoir des réponses tout de suite aux questions que je me pose, il m'arrive d'aller à la fin du livre me référer au lexique afin d'avoir de suite la réponse à la question que je me pose au moment même. Il est clair que j'apprécie, votre sens de la famille, du voyage et de l'aventure humaine. Je partage également votre coté "pas trop de risque dans l'aventure", que je trouve très réaliste. Alors je vais certainement passer à un autre stade celui de deux mots: envie et envieux. Mais le ton est donné: je me donne 5 ans pour partir, j'ai déjà choisi le catamaran que j'aimerai, je passerai mon permis bateau dans les prochains mois et certains stages sont déjà prévus pour le printemps. Ne me remerciez pas d'avoir acheté votre livre, c'est moi qui vous remercie de lire et vivre à travers vous une aventure que je vous envie. Je ne prêterai pas votre livre à mon entourage, il faudra qu'ils l'achètent! Et ne m'envoyez surtout pas de remède pour le virus que vous m'avez refilé. Merci. Franck
  • Bonjour, ce que je rigole! Hervé (le mien) l'a déjà dévoré et maintenant c'est mon tour ! Donc bravo, car le livre ne s'adresse pas qu'à des gens qui veulent tenter l'aventure, il intéresse aussi pleinement ceux qui s'y connaissent même un peu plus et qui sont bientôt prêts à partir. Le livre contient plein de détails qui nous aident à faire notre liste... et plein de moments trop rigolos qui décrivent si bien la vie sur un bateau. Je me réjouis tellement de pouvoir vivre ces instants avec nos enfants (Julie 6 ans et Robin 8 ans). Car 2 semaines par ci par là, c'est toujours trop court ! Notre choix s'est également porté sur un cata, question vie de famille. La vie à bord n'a rien de comparable avec un monocoque, surtout avec des enfants. Par contre, au niveau de la navigation....... On est donc entrain de porter notre choix sur un catamaran à construire en kit, que l'on trouve en Australie (Fusion). Vous recevez deux container, vous collez, vous faites les finitions et voilà!!!! Celui là nous plaît car il est léger, solide, avec dérives, rapide, pas trop grand, pas trop cher. Alors on verra bien ! Bon, faut que j'aille travailler maintenant, mais j'avais envie de vous écrire et je me réjouis de reprendre la suite de mon livre ce soir... Muriel
  • Bonjour ! Je vous remercie pour l’envoi du livre dans un délai aussi rapide. J’ai connu votre livre lors d’un déjeuner avec une relation professionnelle que je savais passionnée de voile. Lorsque j’ai abordé le sujet de ses futurs projets, elle était si enthousiaste à m’évoquer que la lecture de votre livre l’avait définitivement convaincue de PARTIR avec son ami en voilier, que cela m’a donné envie de commander votre livre pour découvrir votre superbe aventure …ET voilà, une bonne lecture en perspective… - Henry
  • Bonjour, J'ai lu votre livre et je tenais à vous faire part de mes critiques. J'ai adoré votre livre, on se plonge dedans sans problème. Il est agréable à lire car la façon dont il est rédigé donne réellement l'impression d'être parti pendant un pour suivre votre aventure. J'ai adoré le fait qu'il que vous donniez des petists conseils pratiques. Pour vous dire tellement je les trouvez bien, mon amie et moi avons l'intention de réaliser le même genre de voyage. Je souhaiterais savoir, si cela n'est pas trop indiscret, le retour en métropole et à la routine. N'était-il pas trop dure? JB
  • Bonjour, j'ai presque terminé votre livre. J'ai apprécié son réalisme son côte très pratique et votre style. Mon mari nous attend aux Canaries sur un Chatam 40. Nous partons le rejoindre avec Eugénie 14 ans et Soizic 8 ans pour un an de congé sabbatique et espérons faire un périple similaire au votre. Je me sens très proche de Marie et de son ressenti "mal de ventre" dans les coups de vent. Nous naviguons toutes les vacances depuis 18 ans et malgré cela je ne suis toujours pas une barreuse totalement autonome... Votre livre me tarde de faire la traversée et j'attends de le terminer pour le donner à ma fille et lui donner encore plus envie de partir . Je vous laisse pour poursuivre la fin de votre récit ,chaque page me fait découvrir des points communs et des phrases que j'aurais pu écrire. Cordialement, Sophie Eugénie, Soizic et Eric
  • J'ai fait votre connaissance "électronique" de votre livre à travers une question que vous aviez posée sur le site Banik. Google vous a ensuite retrouvé. J'ai été tout de suite séduit par le style et intéressé par le contenu: nous préparons une année sabbatique en voilier d'ici 3 ans. Avec votre livre, on a déjà l'impression d'y être. Merci encore pour vos témoignages plein d'humour et peut-être nous croiserons nous un jour sur les pontons (ou au fond d'une baie des Antilles). Christophe
  • J'ai acheté votre livre à la librairie L'eau bleue à la Grande Motte depuis deux jours je rêve encore plus qu'avant. Ça fait 14ans que je voyage sur les Antilles pour mon travail et autant de temps que je rêve de mon année sabbatique. Je me pose plein de questions "comment ?  Pourquoi j'ai envie de solitude ?" mais j'en ai peur. Avant j'avais pas l'argent maintenant j'ai l'argent mais pas le temps. Votre livre va peut être m'aider. Merci pour ce livre. Patrick 
  • Bonjour Marie, (je me permets de vous appeler par votre prénom, car ayant terminé votre livre, j'ai l'impression de bien vous connaître..). Désolé d'avoir tardé à vous répondre... J'ai eu connaissance de votre livre grâce à un petit article (revue de presse) paru dans "Voiles et Voiliers" ou "Bateaux" (je ne sais plus). Je viens donc de le terminer, et il m'a fort plu. J'ai apprécié le style (humoristique) et le fait que "vous ne vous preniez pas la tête" . L'air de rien, on se laisse emporter par votre récit, et il m'a fallut parfois me faire violence pour l'abandonner tard dans la nuit. La structure originale (les petits chapitres par sujet) est assez déroutante au début, puis on s'habitue. Cela dit, je ne l'ai pas beaucoup utilisée. J'ai trouvé que les petites remarques "philosophiques" n'étaient pas dénuées de sens , et les comparaisons (sérieuses ou absurdes) étaient bien choisies et amusantes. Le Radio ponton était une bonne trouvaille, et il me semble que votre petite Claire aura un caractère assez affirmé... C'est une rubrique que je lisais parfois à haute voie à mon épouse et mes enfants, et ces derniers se retrouvaient dans le récit de vos enfants.(bien que n'ayant jamais passé que de courtes vacances en bateau). Tous les petits soucis techniques, administratifs, scolaires, familiaux, etc., ... ressemble vraiment à ceux que pourraient rencontrer n'importe quelle famille en voyage sabbatique, et c'est pour cela que votre récit m'a plu (évidemment ce n'est pas la longue route de Moitessier, mais peu de gens se reconnaissent en Moitessier...). En ce qui concerne le comparatif chiffré (hautement tendancieux, mais votre mari le reconnaît) entre les monos et les catas, permettez moi d'apporter mon éclairage neutre sur le sujet: NEUTRE car je ne possède pas de bateau , ECLAIRE car je loue indifféremment des catas (en famille) ou des monos. De plus j'ai eu l'occasion de faire une Transat en tant qu'équipier sur un mono (Dufour 45) en 2000 , et une autre sur un Cata (Nautitech 47 avec lave linge......) en tant que skipper en janvier. Donc d'après mon humble avis, il y a un sujet que vous passez complètement sous silence, c'est le plaisir de barrer. Sur un Cata , les sensations de barre sont proches de celles de la conduite du camion, mais sur un mono elles peuvent être nettement plus grisantes. (ce qui est un comble, pour un bateau qui va presque toujours moins vite..). Pour info, en transat sur le mono, nous avions barré au moins 50% du temps , alors que sur le cata maximum 10%. En ce qui concerne la stabilité, il est indéniable que l'un est en équilibre stable (mono), et l'autre en équilibre instable (cata). Pour définir ces 2 notions d'équilibres , on utilise souvent l'exemple suivant: prenez une gros tube horizontal et 2 billes. Placez la première bille dans le tube, au fond: si elle bouge, elle voudra toujours revenir a sa position initiale. Placez la seconde bille a l'extérieur du tube, juste au dessus. Si elle bouge, elle voudra rouler à coté du tube, et certainement pas revenir spontanément à sa position initiale. C'est évidemment le cata. Par différents artifices, on augmente la stabilité (c'est comme si on creusait une gorge au dessus du tube), mais le risque subsiste. Pour info, on estime grosso modo qu'aux Caraïbes il se retourne environ un cata par an... L'idéal étant que cela ne soit pas le votre.... Donc, rien n'est blanc, rien n'est noir : pour moi , le choix d'un mono se justifie encore si on veut privilégier la sécurité (par gros temps). J'espère que votre retour à la vie monotone et citadine s'est bien déroulé, et que toute votre grande famille se porte au mieux. Après 6 semaines de mer, j'ai testé que le retour était difficile; j'imagine qu'après un an, cela doit être complètement déprimant... Amicalement, Christian - Belgique
  • Bravo pour le style l'histoire et l'ambiance communiquée .Cela fait rêver. Patrick, futur départ en rêve.
  • Ouah !!! Absolument génial, Encore bravo et merci pour ces quelques jours passés en votre compagnie au travers de votre livre. (les 200 dernières pages ingurgitées en 14 heures non-stop !). Énormément de réponses aux différentes questions que nous nous posons, petite différence, nos enfants ont actuellement 14 et 17 ans, et nous commençons à nous préparer pour un départ aux environs de 2012. (le dernier aura 20 ans) donc il sera autonome, et nous (les parents) libres... (à voir !). Combien de temps, où aller, combien d'argent aurons-nous mis de côté, etc.. Toutes ces questions sont actuellement dans notre planning, par contre le bateau sera de toute façon plus petit, car nous ne seront que 2 à bord. En tant que directeur d'une entreprise de développement de site Internet, effectivement ce monde n'a que peu de secrets pour moi, et bravo également pour votre site Internet. UN petit détails qui m'a fait sauter en l'air... Le lac de Genève !!!! (on dis le lac Léman) il n'appartient pas uniquement à Genève. Il est principalement Français, ensuite vaudois (Le canton de Vaud), ensuite genevois, et enfin valaisan (pour info !!!). Vous parlez également du permis mer. Sachez qu'un suisse qui désire louer un bateau à l'étranger doit présenter un permis mer... ainsi que sa licence SRC radio. Oui, les cours sont relativement dur, calculs de marées, etc... toutes ces valeurs qui ne veulent pas dire grand chose pour des suisses. (on a pas de marées sur le lac), et ensuite nous devons passer un examen théorique. Ensuite nous devons naviguer l'équivalent de 1000 milles avec un skipper qui nous valides les milles. Ensuite seulement nous avons le droit de demander notre permis mer. J'ai déjà fais un convoyage de bateau de Marseille à Ajaccio (220 milles) ainsi qu'une semaine en Bretagne organisé par notre club local. (200 milles) pour découvrir la région de St-Malo, le froid, la brume, les courants, les marées, pas très marantes... etc. Voici toute mon expérience de marin actuel... Par contre je suis instructeur de plongée depuis plus de 20 ans, ça permet de se balader aussi sous le bateau avec des bouteilles d'air. J'ai eu la chance de découvrir une grande partie du globe dans les plus beaux coins de plongée. Oup's, désolé, je m'égare... Enfin ce petit message pour vous féliciter de m'avoir permis de lire votre livre, et me transporter dans les merveilleux paysages que vous décrivez si bien. Meilleures salutations et bon vent. Un couple enchanté d'avoir lu votre livre. Corinne et Michel - Suisse
  • Bonjour, tout d'abord, merci pour votre réactivité: Commandé hier, posté aujourd'hui, bravo ! En fait, j'ai connu votre livre et votre site web en lisant un article qui vous était consacré dans un journal régional (Panorama Île de France, je crois) paru en juin dans les Yvelines. L'article, très bien fait, donnait vraiment envie d'en savoir davantage sur votre aventure. je suis donc allé sur votre site, et celui-ci, ainsi que les commentaires relatifs à votre livre, ont confirmé cette première impression. Pou ma part je me limite, modestement, à la croisière le long de nos côtes françaises, mais je suis sûr de trouver dans votre livre, non seulement une bonne part de rêve, mais aussi des "trucs", astuces, conseils, etc. applicables à tous ... De mon côté, je vous souhaite bon vent pour de nouveaux projets et vous dis bravo pour cette belle aventure maritime et éditoriale. Cordialement. Serge - Yvelines
  • Bonjour, Nous sommes maintenant à 2 mois de l'échéance : à mi-octobre, nous partons pour le même périple que la famille Nieutin, dans le même cadre (année sabbatique, achat du bateau sur place aux Antilles, 2 enfants de 2 et 5 ans, même vie parisienne "turbulente"...). Nous avons bénéficié de beaucoup de conseils, de sources variées. Autant le dire tout de suite : l'ouvrage de Marie et Hervé nous a très largement aidé, en apportant des réponses concrètes à la foule de questions qui peuvent se poser : la préparation, le périple, les précautions, les contraintes administratives, les recettes pour réussir le quotidien, les affres du retour... Aux amateurs de la formule, qui semblent de plus en plus nombreux, "Histoires de partir" est un livre indispensable, qui mettra la magnifique aventure à la portée du plus grand nombre : au delà des innombrables conseils pratiques, le livre rend compte d'un état d'esprit qui explique en grande partie le succès rencontré par les Nieutin dans leur voyage. Ce livre mérite le succès qu'on sait. C'est une très belle référence, qui occupe un créneau non couvert à ce jour. A bientôt, et merci. Jacques 
  • Bravo et super pour votre efficacité. Rapide oui car reçu ce jour Jeudi matin. Et déjà je plonge mes rêves dans ce livre sympa utile et certainement très agréable à lire... En tous les cas Bravo (même si vous devez entendre cette phrase tous les 50 courriels) vous avez fait le bon choix de PARTIR !!! J'aurai juste quelques petites questions. Au début avant de prendre votre décision : Aviez-vous tous les deux le virus de la mer ou l'un plus fort que l'autre? Aviez-vous peur de la "grosse" mer? Mais je vais d'abord lire votre livre je suis certain que j'y trouverai toutes les réponses à mes questions... Bien à vous deux. Catherine et François, Nice
  • J’ai commandé et lu avec assiduité votre ouvrage… Je vous remercie pour la beauté de cet ouvrage et toutes les connaissances qu’il apporte à une personne voulant partir en croisière ou faire un tour du monde. Personnellement, j’aurais une question pour Hervé plus particulièrement, si une personne décidait de faire le tour du monde sur un voilier en voulant passer par les trois caps, quel type de voilier serait le plus à conseiller et cela serait-il réalisable avec un catamaran sans être trop secoué par exemple au passage du cap Horn ??? Merci pour vos conseils et pour cet ouvrage qui fait aussi rêver et qui est instructif pour une personne ayant un projet de grande croisière. Florian, Paris 
  • Merci tout d'abord de l'envoi de ce livre reçu ce jour. J'ai tout de suite feuilleté ce livre, ce que je n'avais pas pu faire dans le commerce, comme tous les livres que j'achète. J'ai été très surpris par la présentation. Pas un roman mais un peu informatique comme style. Bref je suis agréablement surpris par le contenu riche et déjà pressé de le lire, quelle richesse d'informations(...) Je suis des amis sur Internet qui font le tour du monde en ce moment, partis depuis 2 ans maintenant de Noirmoutier. Puis mon fils est intéressé par l'achat d'un bateau pour y vivre alors je me pose des questions ? La présentation du livre et le fait que la préface soit faite par Jean-Luc que j'ai suivi avec ses Vendée Globe m'a vraiment intéressé. Depuis 68 je rêve de partir... j'ai lu les classiques du monde de la voile, mais je rêve n'ayant pas les moyens de partir... Mes amis sont dedans depuis 67 et maintenant qu'ils sont à la retraite comme moi, ils sont partis... Merci encore pour ce livre qu'il me reste à découvrir.  Fernand
  • Nous avons déjà lu le livre d'Antoine " Mettre les voiles ". Nous avons un projet pour dans 3 ans... peut être moins ambitieux, ...en méditerranée ! Ce qui nous plaît avec votre livre c'est que c'est une aventure un peu plus ordinaire, celle de monsieur tout le monde et non d'une célébrité fortunée. Henri
  • Bonjour, J’ai lu votre livre avec beaucoup d’intérêt et je le trouve excellent. Je voudrais apporter un complément d’information sur l’achat du bateau idéal pour une année sabbatique ou plus… Me sachant proche de la retraite et ayant l’intention de naviguer plusieurs mois par an autour du monde si Dieu me prête vie, j’ai exploré bon nombre de possibilités pour acquérir LE BATEAU qui corresponde à mes attentes en matière de confort : Environ 12/13 mètres, 3 ou 4 cabines. En 2004, j’ai exploré les marinas de la Méditerranée pour trouver le bateau d’occasion idéal, ne pouvant me permettre l’achat d’un bateau neuf, mon budget étant situé entre 80 et 100.000 euros. Je n’ai rien trouvé dans cette fourchette de prix, ou bien des bateaux anciens, ayant fait plusieurs années de charter et usés jusqu'à la corde ! Puis je me suis tourné vers le marché nord-américain en ciblant sur un modèle bien précis, le Vagabond. Encore une fois et malgré le taux de change intéressant, je n’ai pu me résoudre à investir mes économies dans un bateau de 20 ans (voire plus). Las de chercher à trouver l’introuvable, je me suis intéressé aux offres faites par les grandes compagnies de charter, sachant que je serais à la retraite au bout de cinq à six années de travail. Pour ce faire, je me suis mis en relation avec MOORING et SUNSAIL, puis KIRIAKOULIS. En plus de nombreux échanges d’email, je me suis rendu aux salons nautiques de Hambourg et Athènes (à Athènes, j’avais rendez-vous avec Monsieur Kiriakoulis). En ce qui concerne MOORING et SUNSAIL, il y avait deux inconvénients majeurs : 1) le paiement de 50% de la valeur du bateau + une mensualité pendant 5 ans pour couvrir certains frais. 2) l’utilisation intensive du bateau (qui est transporté par cargo jusqu’aux Antilles l’hiver) pendant les deux saisons en Mediteranee et aux Antilles (soit environ 10/11 mois de location par an). Pour KIRIAKOULIS, bien que l’utilisation restait raisonnable et uniquement en Méditerranée, le Bavaria 46 que j’avais sélectionné, ne me paraissait pas le meilleurs choix, même si tous les « plastiques » se ressemblent... De plus l’entretien avec Mr Kiriakoulis m’a laisse une impression de malaise concernant l’approche client et les flous contractuels. A la fin du premier jour du salon d’Athènes 2004 (deuxième salon visité après Hambourg pour voir le Bavaria 46) je me retrouvais sans solution. Le deuxième jour, après avoir visité les loueurs locaux, je me suis intéressé à un petit loueur qui se trouvait près du stand Kiriakoulis et que je n’avais pas remarqué auparavant. Ce loueur est aussi l’importateur ELAN pour la Grèce, la Turquie et Chypre. Apres de longues discussions et la visite de l’ELAN Impression 434, j’ai sincèrement pensé que leur approche était la meilleure et que le bateau correspondait tout à fait à mes attentes (si vous comparez les ELANs et les BAVARIAs, il n’y a pas photo !). Pour résumer, voici l’offre que j’ai accepté après deux mois d’intenses discussions et négociations : J’ai investi 95.380 euros (50% ; coût total du bateau = 190.720 euros HT, incluant pont teck, propulseur d’étrave et électronique complète Raymarine (y compris radar), capote et bimini, +++). Ce bateau qui est au nom de la compagnie de charter (nous avons signé une reconnaissance de dette avec hypothèque de premier rang en cas de faillite de la société), va être loué pendant cinq saisons (et non pas 6 comme Mooring, Kiriakoulis et les autres), à raison de maximum 30 semaines par an (entre le 10/04 et le 10/11), jusqu’en 2009 (en fait l’expérience des deux premières saisons montre que le bateau a été loue 18 semaines en 2005 et sera loué pas plus de 20 semaines en 2006 selon le plan de location auquel j’ai accès de la société de charter; on est loin des 40/45 semaines des autres loueurs… !). Pendant cette période, je n’ai aucun frais supplémentaires de crédit (les 50% sont couverts par la location et à la charge du loueur), ainsi que l’entretien et le mouillage en Turquie (Marina Camper & Nicholson de Gocek). L’équipement de cuisine, sécurité (y compris BIB plastimo 1er cat.), draps et couvertures, annexe et moteur HB m’est rétrocédé gratuitement en fin de contrat + un jeu de voiles neuves et une révision complète du moteur. Enfin, le bateau est assuré pour sa valeur d’achat par la société de charter, ce qui veut dire que dans le pire des cas et pour une perte totale du bateau, je suis remboursé de la somme investie. J’ai l’usage gratuit du bateau pendant 3 semaines en saison et pendant cinq mois l’hiver (entre le 7/11 et le 10/04 ; ce qui me permet entre autre de surveiller la maintenance). Cela représente une économie d’environ 7.000 euros chaque année en location et uniquement sur les trois semaines en saison (en l’utilisant l’hiver, l’économie est supérieure). Je pense que cette offre pourrait intéresser vos lecteurs. La société s’appelle ARGOLIS et leur site web est : www.argolis-yacht.com C’est une entreprise familiale de dimension raisonnable (ils ont 60 bateaux) avec des gens ouverts à vos demandes (en Anglais ou Allemand uniquement). Je n’ai pas d’intérêt dans cette société. Cela dit, je les recommande vivement. Merci encore pour votre livre qui sans nul doute fera partie de la bibliothèque du bord lorsque le bateau m’appartiendra à 100% (dans 3 ans). Bien cordialement, Michel - Syrie
  • Excellent ouvrage, j'ai eu le plaisir de l'acheter en prévente grâce à BANIK, c'est un livre démystifiant beaucoup d'inquiétudes et préjugés sur l'année sabbatique même si se n'est pas forcément la façon commune de s'y prendre. une façon très originale de présenter et traiter le sujet, depuis l'idée jusqu'au retour, les difficultés quotidiennes, les angoisses mais aussi les plaisirs sont traités sans fausse pudeur, ce livre est un complément essentiel et contemporain à notre bibliothèque de voyage et de espérances sur un futur ou hypothétique départ que l'on caresse pour certain d'entre nous sur ce forum, faites en la pub , ça en vaut la peine, et je n'ai pas d'action, super moment de détente, dès qu'on le commence on a du mal à ne pas aller jusqu'au bout. Philippe sur le Forum Hisse et Ho
  • Je vous remercie, car grâce à vous mon envie de partir était telle que j’ai pris rendez vous avec la banque pour acheter un tri pour une transat… Alexandre – Calvados
  • J'ai pris un réel plaisir à lire ce livre qui est traité avec humour mais aussi avec une sincérité peu commune dans ce genre d'ouvrage, là vous avez abordé (sans jeu de mots) toutes les facettes , les bonnes mais aussi les moins bonnes, et ça soulève des réflexions personnelles sur la façon de l'envisager et je crois que c'est très important pour ceux qui veulent partir , et donc même si j'en était intimement convaincue, vous l'avez abordé alors que d'habitude ce n'est même pas évoqué donnant un coté idyllique à ce genre d'aventure le ressenti de vérité dans votre livre m'a touché. Philippe, Loire Atlantique
  • Voilà. Dans mon espace/temps personnel, vous venez de laisser TomNeal à quai ! Et même si Jean-Paul est gentil, je vous en veux un peu ! Je suis bien content que vos genoux vous gênent en classe éco ! C'est bien fait ! C'est pour vous punir ! TomNeal se venge ! En fait, j'ai le blues d'avoir refermé "Histoires de partir", tout simplement. Un blues de papier, quoi !  Je passe le livre à ma femme ! Je suis persuadé que, vos conseils, la transparence de vos propos quand au "bon à vivre" ou au " dur, dur, à vous dégoûter" vont renforcer sa certitude que nous sommes "du bateau". Elle est presque plus enthousiaste que moi. C'est d'ailleurs elle qui a proposé la première ce changement de vie ! Ce qui n'est pas si fréquent chez les dames, parait-il....A la fin, elle va bien rire de vos genoux coincés sur le dossier de devant dans l'Airbus ! Et elle aura le blues de papier, elle aussi ! A l'automne, on va le trouver, notre TomNeal... Bien à vous 5. Thierry, Ain.
  • C’est fini, SNIFF, le livre est terminé d’hier soir (ou plutôt ce matin). J’aurais bien voulu savoir comment c’était passé votre réadaptation au monde des terriens, mais le reste du livre m’a énormément plu. Je ne dis pas ça pour vous faire plaisir, je n’ai rien à y gagner et ce n’est pas mon genre de faire des compliments si ils ne sont pas mérités, dans ces cas là je préfère le silence. J’ai eu l’impression de lire quelque chose de nouveau et de naviguer quelques jours avec vous. Quelques conseils m’ont permis de recentrer mon projet ou de confirmer ce que je pensais, bref un livre à conseiller. Je pense passer sur Granville bientôt, je le proposerais à la librairie ou j’achète mes livres maritimes. Vous m’aviez envoyé quelques feuilles qui parlent de votre livre, je lui en laisserai et lui montrerai mon exemplaire pour lui montrer la qualité du livre, en espérant pouvoir faire partager mon bonheur à un autre lecteur. Bien cordialement et merci pour ce livre. Alexandre (un rêveur qui espère passer de l’autre côté du miroir) – Calvados
  • Iaorana la petite famille. Merci de m'avoir envoyer si rapidement votre livre de l'autre côté de la terre. Après de telles critiques positives sur les différents forums sail the world ou hisse et ho je dois bien avouer que votre livre les mérite. Bien sur il restera une référence concernant des choix futurs pour un prochain périple normalement avec enfants (ils sont pas encore en route mais on va bien finir par y arriver). Par contre ce serait sympa d'avoir un petit radio ponton un an après, de tous les figurants. Un petit regret aussi, on aurait bien aimé voir des photos de la capitaine en séance de bronzage sur le trampoline ...en petite tenue. Bonne continuation en espérant que vos futurs projets puissent se réaliser. Nana Laurent, Tahiti
  • Votre livre est vraiment fabuleux. Déjà plusieurs semaines que je l'ai terminé mais ce fût un délice complet. D'ailleurs je retardai sa lecture et je ne voulais pas voir la fin. Malheureusement chaque bonne chose à une fin. Vous devriez continuez vos périples et continuez sur cette voie. En vous lisant, on constate que vous ne formez qu'UN dans ce domaine et devriez poursuivre sur cette voie. Le bonheur semble vous remplir à profusion. Sylvain, Canada
  • Employé du commerce, mes journée sont longues et pénibles. Pour affronter la dure réalité d’ un terrien ordinaire, je rêve de grand large sans jamais avoir mis les pieds sur un bateau. Alors merci de m’ avoir invité à votre bord, et chaque soirs de vous accompagner sur le Tom Neal. C’ est la tête pleine de soleil que je plongeais... dans un sommeil bien mérité. Merci de m’ avoir donné un fil conducteur qui me mènera peut être un jour vers ces criques lointaines. Et puisque je suis un grand rêveur, j’ aurai peut être un jour l’ occasion d’ y boire un ti’ punch avec Marie et Hervé Nieutin, les héros du beau livre que je viens de fermer. Je sais que j’ ai beaucoup de choses à apprendre avant d’ en arriver là, mais aujourd’hui j’ ai une base pour débuter: Histoire de partir. merci. Éric, Bordeaux
  • Votre livre est délicieux ...Je me régale de jours en jours ! Merci ! Loïc Blanken
  • Merci pour votre réponse si rapide. Ma lecture et maintenant terminer , Laurence doit terminer a son tour le livre . Ce livre tombe vraiment a point pour nous, enfin plutôt pour moi, car c'est en fait une bouée de sauvetage qui m'aide a faire comprendre a lo qu'avec des enfants cela n est pas insurmontable, surtout que le but de partir est de partager une vie en famille . Même si je n'est pas de but particulier sur la navigation,  je pense que je serai un plus grand caboteur que vous. Mon premier but étant de bien connaître les Antilles, des Grenadines à Saint Barth, après on verra selon ................on fera très certainement comme vous on avisera. Pour le moment c'est un peu lointain, mais sachez que votre livre ne fait que confirmer mon envie de partir. Si un jour vous passez par ROUEN venez manger dans notre resto ce sera avec grand plaisir. On ne sait jamais, vous pouvez aussi avoir besoin de renseignements quelconques pour vous ou des amies sur notre ville, enfin bref n'hésitez à aucun moment, ce sera avec grand plaisir. Régis , lo , Lola , Edgar  
  • Bonjour Marie, Hervé et les 3 pample-mousses, Je crois que c’est le livre de mer qui m’a donné autant d’envie de le lire jusqu’au bout de la nuit et d’avoir hâte de recommencer dès le réveil depuis la Longue Route ou les Damien il y a 30 ans. La dimension familiale, technique, humoristique, les doutes, les peurs, les joies, le style d’écriture, la mise en page font de ce livre non seulement un récit de voyage dans lequel on se sent aussi impliqué et on se croirait à bord. Et de ce fait, a posteriori, vous avez bien après votre retour et sans vous en rendre compte peut-être eu des passagers clandestins à bord de TomNeal !!!. Les larmes me sont venues aussi au moment de la séparation. Pour avoir l’habitude de louer des catas de 40 pieds et plus, je ne suis que conforté dans mes idées à propos de deux pattes pour ce genre de voyage par rapport aux fiers et esthétiques monos qui me passionnent aussi. Bien maritimement - Olivier, Paris
  • Marie et Hervé, il y a quelques jours de cela, j’ai reçu votre livre « Histoires de partir » . Je dois dire que je l’ai lu avec beaucoup d’intérêt et de plaisir. J’ai même pleuré un peu avec vous sur les dernières pages. Du genre petit aventurier, je suis plutôt guère démonstratif mais comme j’ai fini le livre entre 4 heures et 6 heures ce matin, mon public était somme toute assez restreint et j’ai donc pu me laisser aller. L’intérêt de ce genre d’histoire en livre ou sur blog est souvent proportionnel au nombre de quart que les navigateurs ont fait. « Vendredi 13 octobre : J’ai fait mon quart, il a fait son quart , j’ai dormi 4 heures puis j’ai repris mon quart. Nous avons fais 126 miles. » Vous avez réussi à éviter ce piège et de bonne manière. Vous avez su parler de votre quotidien, de techniques, de sentiments…sur des textes somme toute journaliers alors qu’on pourrait croire un roman. Vous avez bien su rendre dynamique votre histoire avec certes alternances voulues des radios pontons, des problèmes ménagers, des rencontres, du budget, des portraits… Mon plaisir a été de plusieurs ordres. D’abord, ce livre est écrit d’une manière qu’il est agréable ; votre analyse très analytique est retranscrite d’une belle façon littéraire. Ensuite votre humour m’a parfaitement convenu et beaucoup plu. J‘ai souvent bien ri. Enfin et surtout j’ai beaucoup apprécié votre positivisme qui rend comme chez la famille www.banik.org tout projet réalisable. Un très bon exemple est celui de la description des forums comme sur www.sail-the-world où dès une première connexion , on peut penser à des fous qui vont se taper dessus. Votre parti est de penser qu’il vaut mieux en rire et utiliser l’expérience de ces grognons. Et contrairement à vos dires, j’ai trouvé que vous saviez être objectif et donner les deux facettes de chaque problème ou événement. Je dois avouer alors que malgré mon inexpérience de la voile, mes nombreuses lectures antérieures font que je n’ai rien appris de bien nouveaux dans votre livre. Mais sa qualité, pour moi, résidera dans le fait qu’il résume parfaitement tous les livres et magasines que j’ai pu lire sur ce sujet précédemment. Il me servira donc beaucoup plus facilement de compilation d’autant que vous avez fait des rubriques très claires et faciles à retrouver avec ce système de titres, numéros de dossiers et pages. (...) Pour conclure je vous remercie pour ce bon moment. C’est un livre comme j’aurai aimé en écrire. Je le conseille vivement.  NB La qualité du papier est aussi très bonne. NB2 Je promets à tous mes amis que ces compliments ne me donnent accès à aucun compte en banque rémunéré. Philippe, Norvège.
  • J'ai découvert votre aventure et le livre la relatant dans voiles et voiliers. Je me régale à chaque page de vos bons conseils et de votre humour. De la part de toute ma petite famille qui nourrit le rêve d'un projet semblable au votre, je vous remercie sincèrement pour ce livre précieux. Nicolas
  • Juste un message de félicitations pour votre livre dont la sincérité et le réalisme font plaisir à lire. Pour une fois, il n'y a pas d'envolées lyriques inutiles et pompeuses. Le style est simple et sans prétention. Vos conseils sont excellents et toujours en phase avec la réalité. Ce livre, qui se présente à la fois comme un roman et comme un guide pratique m'a sincèrement enchanté. Un jour, je partirai aussi.... Alexandre
  • Votre livre m'a passionnée. J'ai bien aimé le style, l'humour et surtout le fait qu'il soit accessible à un presque novice. Merci à vous pour ce beau voyage. Je n'ai pas encore "exploité" votre site en entier, car le soir le net rame un peu. Amitiés alsaciennes à vous. Elisabeth
  • Je viens de finir de lire votre livre.  Et bien bravo, je me suis régalé.  Le livre est bien écrit (peut être une nouvelle profession s’ouvre à vous ?), plein de renseignements utiles, une structure fort originale, des sujets variés et intéressants pour tout le monde (c’est au tour de ma femme de le lire et elle l’adore aussi).  J’ai apprécié de la première à la dernière ligne.  Un seul reproche, vous auriez du partir 2 ou 3 ans, de cette façon nous en aurions eu davantage à lire. Encore bravo, bonne chance à toute la famille et merci pour la dédicace. Sylvain, Canada
  • Nous trouvons beaucoup de réponses à nos questions dans votre ouvrage, notamment celles qui permettent de calmer notre imaginaire galopant. (...) Bien à vous et merci encore pour votre accueil, Jacques - 13/04/06.
  • Livre bien reçu !!!! Très très rapidement au fond du Morvan. L'article de voiles et voiliers m'a fait naviguer sur votre site ( l'ADSL est arrivé dans le Morvan !! ) et voilà. Votre livre me permet de raviver avec grand plaisir les souvenirs de l'histoire vécue de 1979 a 1984 ..... merci à vous de votre sincérité . Sur le fond rien n'a beaucoup changé. Si si , l'age des capitaines !!! et ..... nous repartons ..... cool !! Brigitte
  • Je dévore votre livre et je me régale !!! Merci pour le voyage. Cordialement, Thierry
  • Bravo pour votre livre très bien écrit, facile à lire et qui vient me conforter dans mes choix pour la préparation de notre cata. Nous venons d'acheter un lagoon 410 qui sort de location et que nous allons préparer. Bonne continuation et bonne chance pour votre livre. François
  • Bonjour, votre livre est bien arrivé. Et bravo c'est super ! Je suis une grande lectrice et j'aime beaucoup les livres de récits de voyages. Je me régale avec le votre. Au départ je l'ai acheté pour vous aider simplement, n'étant pas du tout intéressée par le bateau. Je ne regrette rien. De plus, ce livre est très instructif pour quelqu'un d'aussi ignorante que moi sur le sujet. A la portée de tous pour la technique. (...) N'hésitez pas à nous envoyer votre prochain livre. A quand le nouveau départ ? (...) Alain a commencé la lecture et il aime beaucoup. Bon vent Annick
  • Merci merci merci.... du mail pour la bonne réception du chèque, de l'expédition rapide du livre, de la soirée et de la matinée passée en votre compagnie sur ce beau bateau. Je n'ai pas réussi à finir à cause des grèves ( collège et IUT fermés donc progéniture criant famine à 13 heures et me voilà revenue sur le plancher des terriens ) il en fallait pourtant , pour me détourner de mon jardin en cette période! L'ambivalence terrible de toute bonne bretonne indécrottablement attachée à sa terre (même si elle est sud sud est) et le désir fou de tout laisser ,carottes, radis, plumbago, solanum, chats, chien... quoique... juste décider de prendre mari et enfants et partir... Je vais réfléchir très sérieusement à tout cela en plantant les pommes de terre cet après-midi. Cela fait 20 ans que l'on en parle, c'est décidé nous allons nous donner les moyens de le faire. Merci. Bien amicalement et bisous à vos trois magnifiques enfants. Anita. ps: merci pour la gentille dédicace
  • Mon ami et moi venons de terminer la lecture de votre livre Histoires de partir et je tenais simplement à vous dire que nous l'avons beaucoup apprécié. Il est objectif, sans enjoliver ni dramatiser les situations et plein d'humour. De plus, il a le mérite de signaler tout un tas de petites choses de la vie quotidienne, qu'elles soient matérielles ou morales, dont on parle très rarement. Merci donc pour ces bons moments de lecture. Cordialement, Josée, Canada
  • Salut la famille Nieutin, Je viens de finir votre livre avec une pointe d'amertume, que ce voyage soit fini aussi bien pour vous que pour moi. Félicitations à vous tous , pour le plaisir d'une lecture aussi ludique qu'aventureuse. Ce livre est non seulement précieux pour des rêveurs comme moi , mais il est agréable à lire et ne tombe jamais dans le travers des livres cauchemardesques des aventureux fous furieux s'exprimant avec un vocabulaire trop hermétique comme les aime certains marins nous reléguant à notre minable place de terrien . J'ai aimé la parole donnée aux membres de l'équipage , les analyses très pragmatiques pleine de bon sens et d'humilité, les peurs et les doutes , les joies et les Ti Punch. Ce livre m'a rassuré , car il correspond à une certaine idée que je me faisais de ce genre de projet:Du bon sens , un peu d'expérience ,ne pas refuser la modernité mais l'adapter , puis des expériences , de la passion et des rencontres. J'ai bientôt 50 balais et j'ai attrapé le virus il y a quelques temps . Je dois être le seul "marin" ayant le permis côtier et hauturier , sachant se servir d'un sextant et ayant fait quelques ronds dans l'eau autour des Glénans avec un puriste voileux, et ayant oser une sortie d'une journée en bateau à moteur autour des sanguinaires juste histoire de se faire peur. J'ai lu et je lis tout ce qui peut m'éduquer pour le grand jour:Antoine,Moitessier,Patuelli,Forester.....et Nieutin, car votre livre va devenir un classique de référence et il trônera dans les bibliothèques flottantes des futurs navigateurs au long et petit cours. Mon projet à ma femme et moi c'est de partir dés que ma tribu en fin d'études supérieures aura intégré le grand cirque, sur un cata à moteur,car cela correspond plus à notre niveau de couple de futur marin,et je rêve de pouvoir rencontrer un marin tel que vous pas trop coincé de la tête qui puisse m'apprendre la pratique ...... Bravo encore , en espérant que vous allez bientôt écrire "Histoires de repartir". Hugues et pascale
  • Votre livre est franchement plaisant à lire et relire (je ne l’ai pas encore fini !), et superbement construit tant il est accessible aux débutants comme nous et répond clairement avec humour à des questions pragmatiques et essentielles. Il apporte des solutions adaptées aux budgets et aux modes de vie de tout un chacun. Il fait partie des références indispensables pour construire notre rêve avec simplicité et logique. Ainsi, on sort des bouquins de voile trop techniques et rébarbatifs. I’m happy to meet you!! Cordialement, Sandrine
  • Je viens de terminer la lecture de votre livre. Tout d'abord je tiens à vous féliciter tous pour ce livre à plusieurs titres car il faut déjà avoir le courage de le faire, d'arriver au bout et aussi de se livrer (c'est le cas de le dire...) car il y quelques moments de confessions intimes que peu de personnes n'avouent. Je "suis" Banik depuis quelques années et rêve un peu de leur périple, grâce à Banik j'ai eut l'occasion de suivre TomNeal, mais le contexte de votre année est trop éloigné de notre point de vue et de nos moyens, ce qui ne m'empêche pas d'avoir acheté votre livre (...) Ce livre en fait me permet de me convaincre que mon rêve n'est pas irréalisable et qu'il correspond à l'idée que je m'en fais. (...) A un de ces jours peut être et encore bravo pour avoir fait ce voyage et d'en faire profiter les autres (...) bonne navigation - philippe
  • Je l’ai terminé ce week-end et je n’en suis toujours pas sorti. Ce matin, quand j’ai accosté à mon bureau, j’avais encore la tête dans les cocotiers et curieusement mes chaussures me faisait mal aux pieds. J’ai trouvé effectivement ce que je cherche, le rêve bien sûr mais aussi une la certitude que tout cela peut devenir réalité. En plus votre livre est écrit avec beaucoup d’humour. Yves - Bordeaux
  • Je me régale ! Très bonne l’idée que les encarts explicatifs qui parsèment le récit ; cela permet aux novices de ne pas « décrocher » … et d’apprendre tout en douceur, au gré des anecdotes. A quand le tome 2 ? ( à moins que nous ne l’écrivions nous-mêmes… ;) Fred
  • J'ai reçu votre livre sitôt après ma commande et je m'y suis plongé avec plaisir. J'ai lu beaucoup de récits de mer : du journal de bord "arrangé" avec vagues géantes et coup de chien force 9 sous les alizés (!), au récit idyllique où tout est rose ! Rares sont les livres qui ont le charme, mais aussi la sincérité et l'humilité du votre. Ce bouquin va prendre place au top 10 de mes livres de mer, à côté des Moitessier, Antoine, Slocum et quelques autres. J'ai vraiment apprécié ! De plus votre lecture en 3 modes est très ingénieuse et permet de revenir après coup pour trouver le renseignement qu'on cherche. Merci aussi à Banik de m'avoir fait connaître votre livre ! Robert - Nouméa.
  • J'ai déjà reçu votre livre que j'ai lu avec grand plaisir, c'est pourquoi je fais des cadeaux maintenant. Christine - Aubenas.
  • Milles merci pour ce livre qui est pour moi et ma petite famille (une femme [et oui c'est tout] et une [pour l'instant] petite fille de 9 mois ) LE livre de chevet. En effet nous partirons normalement en 2007 pour les Antilles ,sur un bateau et pour un laps de temps indéterminé. Ma femme et moi même sommes infirmier et donc avons la possibilité de faire des remplacements ou bon nous semble et ainsi renflouer la caisse de bord. Merci donc pour ce livre qui répond à bon nombre de questions que je me posai mais aussi qui pose des questions que je ne me suis jamais posées!!!! Par contre pas merci du tout pour l'influence néfaste que ce livre à sur ma femme. J'étais (et je reste) moniteur de voile et navigue aux Glénan très régulièrement j'étais donc le marin du couple (je suis Brestois ma femme est parisienne) .J'avais donc en charge le difficile choix du bateau et j'ai donc fait le choix d'un AMEL sharki .Mais un beau jour ma femme rentre du boulot (elle était de nuit ce jour là et n'avais pas de patient à opérer donc du temps pour lire) et m'annonce qu'elle a décider qu'on devait acheter un catamaran parce que c'est mieux puis elle me tend le livre ,m'embrasse ,fait un câlin à notre petit bout et va se coucher . Je discute , je discute je sais je raconte ma vie mais sur ce sujet je suis intarissable en tout cas merci. Yann N'guyen - Elancourt
  • J’ai bien reçu votre livre « Histoires de Partir » vendredi dernier 16 mars et je vous en remercie. J’ai achevé (malheureusement DÉJÀ) cet excellent bouquin ! ! ! 460 pages en 7 jours…cela fait 65 milles (oh pardon, pages) par jour. Quand repartez vous afin de nous « sortir » un 2ème tome ? Cordialement, et encore Bravo ! André
  • J'ai tellement l'impression de vous connaître. Je viens de terminer la lecture de votre livre. Comme vous, je n'avais pas envie que cela s'arrête, toujours trop tôt mais quel beau projet de suite. J'en ai déjà lu des histoires d'aventure mais la vôtre est très originale. Un vrai récit jour après jour et pas une décantation de souvenir où la romance a une trop grande place. Beau travail également de l'avoir prévu en trois lectures différentes. On le lis d'une traite mais on peut y revenir, trois livre en un. Je commence à mieux comprendre votre amour des multicoques. Les passages que j'ai préférés sont le début et la préparation du bateau où même le lecteur sue à grosses gouttes ainsi que le crescendo de la pêche en tout genre. Tout le monde s'y retrouve même si vous seuls l'avouez. Votre aventure a aussi permis de démystifier cette belle aventure, du rêve à l'action. Il est très exhaustif même si digeste ce qui est un tour de force. Je vous salue et espère un jour pouvoir vous rencontrer à un coin de notre planète ronde". Thierry - Canada
  • Le lecture du livre est bientôt achevée. J'en apprécie chaque page. La plume est sincère, empreinte de beaucoup d'humilité et d'humour. Bravo et Merci pour ces doux moments de rêveries..... Casa sur le Forum Sail the World
  • J’ai reçu le livre il y a un quart d’heure, et la première impression et formidable. Le livre présente très bien. La disposition, la qualité du papier, des photos sympas, le principe, bref un livre qu’on a envie de lire. Vivement que j’ai fini mon livre en cours pour attaquer celui-ci. Normalement, je devais reprendre ‘comprendre, régler, optimiser ses voiles’ mais le livre attendra. Vous avez fait du bon travail, de plus la vitesse de livraison est express, merci à vous. Alexandre
  • Tout d'abord, félicitations : sitôt commandé , sitôt reçu (j'ai apprécié). Bravo également pour la qualité du papier. Par contre je vous déteste : pendant 4 jours je me suis couché à 3h30 du matin ,je n'arrivais pas à me détacher de votre bouquin (durs-durs les réveils et le boulot), les paragraphes sont courts, bien écrits, attrayants, où se mêlent la technique, l'information, l'émotion et l'humour. PS : il faudra rajouter quelques points aux "promonos" quand vous racontez qu'il a fallu que vous tourniez pendant deux heures dans un port avant de trouver une place assez large pour y mettre votre cata !!! Je vous souhaite un franc succès pour votre livre et bon vent (comme le dit notre ami Georges P.). Cordialement, Dominique (un futur tourdumondiste mais qui l'est déjà dans sa tête, un peu grâce à vous)
  • Moi qui l'ai lu, je me suis régalé. Il s'agit d'un ouvrage didactique destiné à un large public de voileux, loin du loup de mer qui connaît chaque caillou de sa Bretagne natale et mesure à l'odeur son pied de pilote. La plupart des livres de bateaux sont axés sur la navigation. Celui-ci n'est pas un livre de bateau, c'est un livre de mer ou plutôt un livre décrivant des vacances prolongées sur la mer, ce qu'il faut pour y accéder et les réussir. Il répond simplement aux questions que beaucoup se posent... avec beaucoup d'humour, d'humilité et de simplicité. Il fait rêver et donne envie de larguer les amarres le plus rapidement possible. Bon !!! Ce n'est que mon humble avis. Menhir sur le forum Sail-the-world.
  • Je suis en plein dedans!; Et j'apprécie beaucoup. C'est bien écrit donc agréable à lire, il y a beaucoup d'humour, et beaucoup de thèmes divers. Ce que j'apprécie le plus c'est le côté "on se prend pas au sérieux", ils restent "humbles", tout en racontant toute l'aventure. J'espère que le retour fût vivable... En tous cas je recommande fortement cette lecture ! Gazelle sur le forum Hisse-et-oh.
  • Belle surprise ce matin à la boite aux lettres. Un beau livre en parfait état pourtant il vient de traverser un océan. La mise en page est belle et aérée. Le poids est conséquent, c'est très prometteur. Je le referme pour partir pour une journée de travail...., vivement ce soir car j'ai une faim de loup. Belle journée. Thierry, Canada.
  • Tout d'abord un grand merci pour le l'exemplaire de votre livre que j'ai reçu voilà quelques jours déjà. Un deuxième grand merci pour m'avoir inclus dans vos remerciements à la fin de l'ouvrage malgré ma très petite contribution !! Et enfin, félicitations car le livre, dont le contenu m'avait déjà enthousiasmé, est extrêmement bien fini et donne encore plus envie de partir !! Bref, c'est un très beau travail auquel je souhaite tout le succès qu'il mérite. A très bientôt - FX
  • J'ai trouvé dimanche, de retour des Pyrénées, HDP dans la boîte aux lettres. Il est encore plus beau que je ne m'y attendais. Merci pour cet envoi. Merci aussi de la gentille dédicace que vous avez bien voulu me dédier. Je le relis avec encore plus de plaisir maintenant qu'il s'agit d'un vrai livre, en encre et en papier... Aussi, RESPECT ! je suis admiratif de ce travail magnifique, belle aventure au moins aussi difficile que d'organiser une année sabbatique. Je me demande s'il n'y aurait pas un intérêt à écrire un autre livre sur l'art d'écrire un livre, les difficultés à contourner, les expériences utiles... Bon ! je plaisante. J'ai vu le travail de promotion que vous réalisez et qui j'en suis sûr sera de nature à provoquer une rupture de stock et une nouvelle édition en 20 000 exemplaires (pour commencer). Bon vent à HDP. Je suis content d'y avoir prouvé qu'une cane n'a rien à voir avec une canne…d'avoir eu une vraie pertinence à trouver des fôtes en général et en particulier, comme le C que vous aviez mis sur Komacel ou L qui manquait sur Malcolm X. A bientôt j'espère... Jérôme
  • Bravo pour vos aventures : je suis époustouflé par le courage que vous avez eu d'aller au bout de ce rêve et en plus d'en faire profiter la marmaille ;-). Quelle expérience pour eux comme pour vous ! J'ai eu un aperçu de votre périple en lisant votre journal : passionnant avec en prime le petit plus humour de certaines parties qui m'ont fait bien rigoler ! " - Christophe, Toulouse.

Banik en parle :

« Histoires de partir » … en mer. Voila un titre qui nous a tout de suite interpellé car c’est exactement ce que l’on a fait en plusieurs occasions depuis 25 ans et nous espérons pour longtemps encore. Voici un livre qui décline clairement ses intentions et il faut bien reconnaître que l’on n'est pas déçu au fil des chapitres. Tout est passé en revue et le navigateur sabbatique comme le vieux loup de mer y trouve une foule d’informations pratiques. Nous avons ri des déboires de la famille Nieutin, ça nous a rappelé ceux de nos débuts. Nous sommes admiratifs de la façon dont ils ont su résoudre leurs problèmes et mener leur barque. Nous aurions gagner du temps et éviter quelques erreurs si nous avions pu lire un livre comme celui-ci auparavant. Les données ont beaucoup changées depuis Michka ou Moitessier. « Histoire de partir » est un livre précieux pour tous ceux qui vont en mer aujourd’hui car il illustre avec humour et talent une expérience vécue aujourd’hui par une famille d’aujourd’hui. Nous espérons avoir le plaisir de rencontrer un jour Marie et Hervé quelque part autour du monde. Nous préparerons la recette du punch Ti doudou…- Anik et Jean-Baptiste DELANNOY, voilier BANIK

L'apéro à bord du catamaran Tomneal avec l'équipage de Banik